Développer un programme utilisé pour demander des prêts
Fatwa No: 461089

Question

Je travaille dans une société de développement de programmes pour les téléphones portables et les sites internet. Un des projets sur lesquels nous travaillons est un programme qui permet à un utilisateur d’effectuer une demande pour deux types de prêts avec intérêt :
Le premier : une demande de prêt pour financer des petits projets. L’utilisateur entre ses données et a accès au contrat, aux dates de l’échelonnement des paiements. Puis il peut se rendre en agence pour compléter la signature du contrat et recevoir son prêt.
Le deuxième : un prêt d’une valeur encore plus petite et disponible actuellement mais uniquement pour les utilisateurs qui ont déjà réglé les traites des emprunts du premier type. Mais je ne peux pas être sûr qu’il ne sera pas disponible pour tous les utilisateurs et non uniquement aux utilisateurs qui ont réglé leurs traites du premier type d’emprunt. Mon travail dans ce projet est-il considéré comme interdit ? La société pour laquelle je travaille n’est pas celle qui octroie les prêts mais uniquement celle qui développe le programme pour une autre société.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :
Si le programme que vous contribuez à développer est spécifique aux transactions effectuées avec des banques usuraires alors il n’est pas permis d’y travailler surtout s’il s’agit de faciliter l’accès aux emprunts avec des intérêts usuraires. Allah a dit :
« Aidez-vous plutôt les uns les autres à pratiquer la vertu et la piété, ne vous aidez pas à commettre le péché et à transgresser. » (Coran 5/2).
Dans le recueil de Mouslim, le Prophète () a maudit celui qui consomme les biens issus de l’usure, celui qui les fait consommer, celui qui rédige le contrat usurier et ceux qui en sont témoins. Il a dit : « Ils sont égaux en termes de péchés. »
Al-Nawawî explique : « Ce hadith dit clairement qu’il est interdit de rédiger un contrat d’une transaction usurière entre deux personnes et de se porter témoin. Ce qui implique qu’il est interdit d’apporter une aide à ce qui est faux et vain. » Fin de citation.
En revanche, si le programme en question n’est pas spécifique aux banques usuraires mais qu’il est possible de l’utiliser pour établir des transactions avec des banques islamiques et d’autres types d’établissement, alors dans ce cas il n’y a pas de mal à travailler pour le développer. Et quiconque l’utilise à des fins illicites portera seul la responsabilité de son péché et pas vous.
Et Allah sait mieux.
 

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui