Profiter de l’argent issu d’un emprunt usuraire et de ses intérêts
Fatwa No: 461149

Question

Mon père est décédé il y a six ans. A cette époque je n’étais pas encore adulte. Ma mère était la responsable de mon héritage. Elle a souscrit à des obligations bien que j’y étais opposé mais ma mère était convaincue que cela était licite. Je dois me marier prochainement. Ma mère a retiré l’argent qui était à la banque mais on lui a dit que le montant de son argent serait inférieur à celui qu’elle a déposé parce que la date prévue pour le retirer n’a pas encore échue. L’employée de banque lui a conseillé de faire un emprunt bancaire et de payer les intérêts usuraires de cet emprunt avec l’argent des intérêts des obligations. Or, je n’ai appris cela que récemment … Je ne veux pas commettre de péchés. Ma mère est âgée et agit selon une bonne intention. Je vis avec elle et ne peut pas avoir accès à la gestion de cet argent parce que c’est elle qui en est responsable. Comment dois-je me comporter avec elle ? Suis-je coupable d’un péché dans cette situation ? …

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :
Si votre mère n’a pas encore effectué l’emprunt usuraire que lui a conseillé l’employée de banque alors vous devez lui défendre de le faire et lui expliquer qu’un emprunt usuraire fait partie des péchés majeurs. Ensuite, expliquez-lui que ces obligations financières auxquelles elle a souscrit auprès de la banque sont des transactions usuraires qui sont interdites.
De cet argent, vous n’avez le droit de prendre que votre capital uniquement. Quant aux intérêts usuraires : débarrassez-vous-en en les dépensant dans des actes de bonté et des œuvres d’intérêt général. Vous n’avez pas le droit d’en profiter sauf si vous êtes pauvres. Dans ce cas vous pouvez en profiter en fonction de vos besoins.
Si votre mère souhaite investir votre argent ou le sien dans des banques, alors que cela soit fait de façon conforme aux règles de la religion. Par exemple, en l’investissant par le biais de banques islamiques qui agissent conformément aux règles de la religion. Mais si votre mère a déjà effectué un emprunt usuraire, alors conseillez-lui de se repentir à Allah. Quant à la somme empruntée, vous pouvez l’utiliser et en profiter.
Et Allah sait mieux.
 

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui