Il suffit à l’homme, pour commettre un péché, de négliger ceux dont il a la charge
Fatwa No: 461284

Question

Je suis la deuxième fille et j’ai quatre frères et notre père a un très mauvais comportement ?! tout le monde témoigne du bon comportement de moi et mes frères mais notre père nous humilie et invoque tout le temps contre nous. Il ne nous donne pas nos droits concernant les dépenses alimentaires, des bonnes paroles, bien se comporter avec nous. Il a un très mauvais comportement ! Il ne parle aux membres de sa famille que pour demander ce qu’il va manger et boire. Je prends Allah à témoin que nous, ses enfants et notre noble mère ne lui avons causé aucun tort ni n’avons fait quoi que ce soit qui puisse faire en sorte qu’il nous déteste à en mourir. Il ne parle à ma mère qu’en utilisant des mots inconvenants sachant que c’est un homme qui jeûne et veille la nuit en prière et lit le Coran. Il va dans la chambre de ma mère la nuit et l’inspecte sans raison. Il fait exprès de faire du vacarme pour la réveiller et la déranger. Elle est malade et il ne s’enquiert même pas de son état de santé ni ne la laisse aller voir le médecin. Allah témoigne que nous n’avons vu que du bien de notre mère. Elle n’est jamais en retard pour pourvoir aux besoins sachant qu’elle travaille dans la fonction publique et qu’elle passe son temps entre la maison et le travail seulement. Mais mon père la rabaisse tout le temps et la traite de vieille dégoutante alors qu’elle est très belle. Elle est patiente et ne lui répond pas. Elle fait ses tâches ménagères sans que rien ne manque. Mon père, lui, a beaucoup d’argent parce qu’il a un emploi qui lui rapporte beaucoup. Malgré cela, il ne nous donne pas d’argent quand on lui en demande. Il nous regarde toujours avec le visage renfrogné, nous rabaisse et ne voit aucun bien en nous. Il ne sort jamais de la maison. Il reste dans sa chambre, le téléphone à la main, attendant ce qu’il va manger et boire. Il ne sert à rien au sens propre du terme !!! Tout le monde l’aime parce qu’il est cultivé et trouve toujours des solutions à leurs problèmes et il dépense pour eux alors qu’il ne le fait pas avec nous. Pourtant nous sommes sa famille et c’est nous qui sommes plus en droit de bénéficier de sa bienfaisance. Il dit tout le temps à ma mère : « tu es divorcé trois fois ! » et malgré cela, il ne prend pas les mesures requises comme habiter ailleurs et autre.
Quelle est la rétribution de cet homme au vu des péchés qu’il a commis sur les droits de sa famille et parce qu’il dit toujours : « tu es divorcé » ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Si votre père a un mauvais comportement avec son épouse et ses enfants et ne subvient pas aux dépenses obligatoires alors il fait preuve d’injustice et a commis un grand péché.
Dans les Sunans de Abou Daoud, d’après ‘Abdoullah ibn ‘Amr ibn Al-‘As (qu’Allah soit satisfait de lui) le Messager d’Allah () a dit : « Il suffit comme péché pour l’homme de négliger ceux dont il a la charge. »
Mouslim rapporte cette autre version dans son Sahîh : « Il suffit comme péché pour l’homme de ne pas subvenir aux besoins de ceux qu’il doit entretenir. »
Dans les Sunans de Ibn Mâjah, d’après d’après Abou Horayra (qu’Allah soit satisfait de lui) le Messager d’Allah () a dit : « Ô Allah ! Je vous défends de profiter de la faiblesse des femmes et des orphelins pour les traiter injustement. »
Dans son ouvrage Ryâd Al-Sâlihîn, Al-Nawawi, qu’Allah lui fasse miséricorde, a dit (en expliquant ce hadith) : « C’est-à-dire qu’il attribue un péché à celui qui néglige les droits des femmes et des orphelins et mets grandement en garde contre ce fait en le réprimandant avec force. » Fin de citation.
Ceci dit, le péché et l’injustice de cet homme ne lui enlève pas le droit qu’il a sur ses enfants, qu’ils soient bons envers lui et lui tiennent compagnie selon la bienséance.
Quant au fait qu’il dise à son épouse : « tu es divorcée ! » s’il a prononcé ce propos de son plein gré en étant conscient de ce qu’il a dit alors le divorce est effectif. Et s’il a répété cette formule à trois reprises ou a dit : « tu es divorcé trois fois » alors, la Fatwa que nous délivrons sur ce site pour ce genre de cas est que le divorce est effectif pour les trois fois ce qui implique qu’il doit y avoir une séparation définitive entre les époux (le mariage leur est interdit tant que l’épouse n’a pas consommé un mariage avec un autre homme puis divorce). C’est l’avis de la majorité des savants.
Si votre mère a la certitude que son mari l’a divorcée à trois reprises alors il ne lui est pas licite qu’elle lui permette d’avoir des rapports sexuels. Elle doit le fuir autant que possible et l’empêcher de l’approcher s’il souhaite avoir un rapport avec elle. Elle doit demander à se séparer de lui en lui remettant une contrepartie matérielle si elle en a les moyens. Dans son livre Al-Mughnî, Ibn Qudâma a dit : « Si le mari prononce le divorce à trois reprises et que son épouse l’entend le dire mais que lui nie l’avoir dit. Ou alors qu’elle est sûre qu’il l’a dit et présente deux témoins intègres, alors il ne lui est pas licite qu’elle lui permette d’avoir des rapports sexuels. Elle doit le fuir autant que possible et l’empêcher de l’approcher s’il souhaite avoir un rapport avec elle. Elle doit demander à se séparer de lui en lui remettant une contrepartie matérielle si elle en a les moyens. Ahmad a dit : « Elle n’a pas le droit de rester avec lui. » Il a dit aussi : « Elle doit lui remettre une contrepartie matérielle pour se séparer de lui si elle en a les moyens. » Fin de citation.

Et Allah sait mieux.
 

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui