Prier pour le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) avant et après les invocations
Fatwa No: 461863

Question

J’ai entendu que prier pour le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) avant et après les invocations est une cause d’exaucement des invocations. Si je prie pour le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) puis invoque un grand nombre de fois le Seigneur, puis conclut mes invocations par la prière pour le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam), cela est-il permis ou dois-je prier pour le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) avant et après chaque invocation ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :
Il n’y pas de mal à vous limiter à prier pour le Prophète () une fois que vous avez terminé votre série d’invocations en raison de ce qui a été rapporté dans le hadith :
« Chaque invocation se heurte à un voile érigé entre elle et Allah jusqu’à ce qu’on prie pour le Prophète (). » Rapporté par Al-Tabrânî et Al-Bayhaqî.
Des savants ont dit clairement que cela signifiait que l’invocation serait exaucée même si la prière pour le Prophète () est faite un certain temps après l’invocation. Dans le livre Al-Sirâj Al-Munîr Fî Charh Al-Jâmi’ Al-Saghîr Fî Hadîth Al-Bashîr Al-Nadhîr, il est dit : « Chaque invocation se heurte à un voile – c’est-à-dire qui l’empêche d’être exaucée jusqu’à ce que celui qui invoque prie pour le Prophète (). Le sens apparent du hadith indique que cela est valable même si la prière pour le Prophète () est faite un certain temps après l’invocation. Même si le fidèle ne vise pas en faisant cette prière pour le Prophète () que son invocation soit exaucée. » Fin de citation.
Le mieux est que le fidèle introduise ses invocations par une prière pour le Prophète () comme il est dit dans le hadith :
« Que celui qui veut invoquer Allah commence par Le glorifier, puis qu’il prie pour le Prophète, et ensuite seulement il peut demander à Allah ce qu’il désire. » Rapporté par Abou Daoud.
Il est également légiféré de prier pour le Prophète () entre ses invocations et enfin de conclure sa série d’invocations par une prière pour le Prophète (). Dans son livre Jalâ’ Al-Afhâm, Ibn Al-Qayyim a dit : « Le septième moment durant lequel il est légiféré de prier pour le Prophète () : au moment d’invoquer Allah. Trois façons ont été citées :
La première : prier pour le Prophète () avant de faire des invocations et après avoir louer Allah.
La deuxième : prier pour le Prophète () avant, pendant et après les invocations.
La troisième : prier pour le Prophète () avant et après les invocations et en exprimant ses besoins entre les deux.
La preuve de la première façon de faire est le hadith de Fudâla, selon ‘Abîd, qui rapporte notamment ces propos du Prophète () : « Que celui qui veut invoquer Allah commence par Le glorifier, puis qu’il prie pour le Prophète, et ensuite seulement il peut demander à Allah ce qu’il desire. »
Tirmidhi a dit : Selon Mahmûd ibn Ghaylân, selon Yahya ibn Adam, selon Abou Bakr ibn ‘Ayâsh, selon ‘Âsim, selon Zir, selon Abdullah qui a dit : J’étais en train de prier alors que le Prophète () était avec Abou Bakr et Omar. Lorsque je me suis assis j’ai commencé par louer Allah et prier pour le Prophète (). J’ai ensuite invoquer Allah pour moi-même. Et le Prophète () a dit : « Demande et on te donnera, demande et on te donnera. »
Abd Al-Razzâq a dit : selon Mu’ammar, selon Abou Ishâq, selon Abou ‘Ubayda, selon Abdullah ibn Mas’ûd (qu’Allah soit satisfait de lui) : si l’un d’entre vous souhaite adresser une demande à Allah : qu’il débute par Le louer et Le combler d’éloges comme Il en est digne. Puis, qu’il prie pour le Prophète () et ensuite qu’il formule sa demande. Agir ainsi est plus à même de voir sa demande exaucée. » Rapporté par Sharîk d’après Abou Ishâq selon Abou Al-Ahwas selon Abdullah dans des termes similaires.
La preuve de la deuxième façon de faire est rapporté par Abd Al-Razzâq selon Al-Thawrî, selon Abou Moussa ibn ‘Ubayda, selon Muhammad ibn Ibrahim Al-Taymî, selon son père, selon Jâbir ibn Abdillah (qu’Allah soit satisfait d’eux) selon qui le Prophète () a dit : « Mentionnez-moi au début, au milieu et à la fin de vos invocations. »
Nous avons déjà mentionné le hadith de Ali : « Chaque invocation se heurte à un voile érigé entre elle et Allah jusqu’à ce qu’on prie pour le Prophète (). » Une fois que la prière pour le Prophète () est faite, le voile se déchire et l’invocation est exaucée. Mais si cette prière n’est pas faite alors elle ne l’est pas.
Nous avons déjà mentionné la citation de Omar (qu’Allah soit satisfait de lui) qui dit : « l’invocation est arrêtée entre ciel et terre et rien n’en monte jusqu’à ce qu’on ait prier pour le Prophète (). »
Ahmad ibn Ali ibn Shu’ayb rapporte selon Mohammed ibn Hafs selon Al-Jarrâh ibn Yahya selon ‘Amr ibn ‘Amr : j’ai entendu Abdullah ibn Bisr dire : le Prophète () a dit : « Chaque invocation se heurte à un voile érigé entre elle et Allah jusqu’à ce qu’au début on loue Allah puis qu’on prie pour le Prophète () puis qu’on invoque. Et enfin on est exaucée … » Fin de citation… »
Et Allah sait mieux.
 

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui