La raison pour laquelle un divorce à l’écrit n’est pas effectif sans intention de le faire
Fatwa No: 462670

Question

Nous avons eu une discussion avec mon mari sur le sujet du divorce par écrit sans avoir l’intention de divorcer. Or, j’ai lu sur votre site que le divorce par écrit sans intention de divorcer n’est pas effectif. La Fatwa est la suivante :
« Le divorce n’est effectif que s’il est exprimé en des termes clairs par le mari ou par une formule allusive en ayant l’intention de divorcer. Divorcer par écrit est considéré comme une formule allusive du divorce et dans ce cas il n’est effectif uniquement si le mari avait vraiment l’intention de divorcer en l’écrivant.
En conséquence, si votre mari n’a pas eu l’intention de divorcer mais l’a uniquement écrit sur une feuille sans avoir en avoir eu l’intention alors le divorce n’est pas effectif. Il en est de même s’il a prononcé une des formules allusives du divorce – toute parole de laquelle on peut comprendre la séparation des époux – sans avoir l’intention de divorcer. Rien ne lui incombe dans ce cas. »
Mon mari m’a demandé : comment ont-ils pu arriver à délivrer une telle Fatwa ? Y a-t-il un hadith ou une preuve ? J’espère que vous me donnerez les sources du Coran et de la Sunna en ce qui concerne cette Fatwa. Qu’Allah vous récompense par un bien.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :
Les savants ont mentionné sur cette question une preuve et une justification.
La preuve est le hadith de Omar ibn Al-Khattâb (qu’Allah soit satisfait de lui) qui rapporte avoir entendu le Messager d’Allah () dire : « Les actes ne valent que par leurs intentions. »
Quant à la justification, elle est expliquée ainsi : « Il y a plusieurs éventualités pour laquelle un homme a écrit : il a pu vouloir essayer un crayon, améliorer son écriture, angoisser son épouse, sans avoir l’intention de divorcer. Comme c’est le cas des formules d’allusion au divorce ... » Fin de citation tirée du livre Al-Mughnî, de Ibn Qudâma.
Et puisqu’écrire une formule de divorce comprend plusieurs éventualités en fonction de plusieurs objectifs il est donc obligatoire de revenir à l’intention du mari et on doit prendre en considération cette intention pour savoir si le divorce est effectif ou non.
Et Allah sait mieux.
 

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui