Il regroupe les Salâts car les non-Musulmans n’aiment pas voir quelqu’un prier
Fatwa No: 47825

Question

Je suis des études dans une université juive et il est impossible d’accomplir mes Salâts pendant la journée scolaire car les juifs n’aiment pas nous voir prier dans les lieux publics. C’est pourquoi j’accomplis les Salâts al-Dhuhr et al-`Asr en étant assis dans ma voiture, car je n’arrive pas à garder mes ablutions jusqu’à ce que je sorte de la zone universitaire. Cela est-il admis par la Charia ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

Pour commencer, nous sollicitons votre attention sur la nécessité d’abandonner toute étude dans l’université déjà mentionnée s’il vous est possible d’en trouver une autre. En effet, le fait de faire vos études dans une telle université pourrait vous amener à voir des choses répréhensibles qui affectent négativement votre religion. S’ajoute à ceci l’impossibilité de s’acquitter des obligations religieuses de manière parfaite, outre bien entendu la gêne et l’embarras que vous subirez peut-être.

 

Si vous avez besoin d’y suivre vos études et que le problème ne dépasse pas le fait qu’ils n’aiment pas voir quelqu’un faire la Salât au sein de l’université, sans pour autant que vous subissiez des préjudices, il vous est impératif d’accomplir la Salât au temps prescrit après avoir rempli les conditions de sa validité dont les ablutions, fût-ce dans la salle de bains. Tel est ce que confirme le Hadith du Prophète () :

 

« La prière de celui qui est en état de Hadath (impureté mineure) n'est pas valide tant qu'il n'a pas refait ses ablutions » (Boukhari et Mouslim)

 

Si vous ne parvenez pas à accomplir la Salât pendant les heures d’étude et que celles-ci se terminent suffisamment longtemps avant le coucher du soleil pour pouvoir accomplir les Salâts al-Duhr et al-`Asr, vous pouvez retarder les deux et les regrouper ensemble afin d’éviter la gêne que vous subissez.

 

Cependant, si même cette solution s’avère impossible et qu’il ne reste qu’une seule option, à savoir celle de suivre des études qui impliquent l’abandon de la Salât, vous devrez alors, en l’occurrence, abandonner ces études et chercher un autre moyen d’étudier ou de gagner votre vie, et Allah, le Très Haut, ne vous abandonnera pas.

 

Allah, le Très Haut, dit à cet égard (sens du verset):

 

« [...] et lui accordera Ses dons par [des moyens] sur lesquels il ne comptait pas. Et quiconque craint Allah, Il Lui donnera une issue favorable » (Coran 65/2-30)

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui