Le mariage et la résistance sous l’occupation
Fatwa No: 48245

Question

Je suis un jeune employé de 24 ans. Je suis aisé louanges à Allah et j'ai les moyens de me marier mais je refuse de le faire bien que je le désire car je vis en Palestine sous l’Occupation et j'aimerais me consacrer entièrement (mon argent et ma personne) à la lutte contre l’occupant. Je pense que le mariage m'empêchera d'atteindre cet objectif. Est-ce que je dois me marier ou non? Qu’Allah vous bénisse.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction d'Allah, soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

Il est préférable pour un musulman de suivre l'exemple de nos pieux prédécesseurs. Les Compagnons, qu'Allah soit satisfait d'eux, étaient du vivant du Prophète (), la plupart du temps, en état de mobilisation pour le Djihâd. Pourtant, le Prophète () les incitait au mariage :

 

« Vous les jeunes, que celui d’entre vous qui en a la capacité se marie, car cela incite davantage à baisser le regard et permet de préserver la chasteté (…) » (Boukhari, Mouslim )

 

Il est également reconnu que le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Salam) a incité Julaybîb, qu'Allah soit satisfait de lui, au mariage. Après avoir conclu son contrat de mariage, il se rendit à une bataille en compagnie du Prophète () et tomba en martyr. Par Allah, sa veuve devint l’une des femmes les plus riches des Ansârs et donnait de grandes sommes pour la cause d’Allah, exalté soit-Il. Ce hadith fut rapporté par Ahmad, ‘Abdul-Razzâq dans le recueil al-Musannaf et ibn Hibbân, qu'Allah leur fasse miséricorde. D’après al-Haythami, qu'Allah lui fasse miséricorde, on trouve ces narrateurs dans les hadiths rapportés par Boukhari et Mouslim.

 

Partant, nous vous conseillons donc de vous marier afin de vous prémunir contre les voies du mal qui entourent la jeunesse musulmane, et de chercher une épouse vertueuse qui vous aide à accomplir les obligations de votre religion et à réaliser vos objectifs les plus nobles. Le Prophète () a dit ;

 

«Celui à qui Allah a donné une femme pieuse,  Il l'a certes aidé à appliquer la moitié de sa religion ; qu'il craigne Allah pour réaliser la seconde moitié» [Al-Hâkim (al-Dhahabi : Sahîh)]

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui