Déchirer le contrat de mariage n’a aucun effet sur la validité du mariage.
Fatwa No: 54046

Question

J’ai fait la connaissance d’une jeune fille pendant trois jours au bout desquels je l’ai demandée en mariage. Ses parents ont accepté et nous nous sommes fiancés. Un cheikh a conclu notre contrat de mariage, mais nous ne l’avons pas homologué officiellement. Les parents de la mariée ont gardé le contrat qui a été signé par le père de la mariée, deux témoins et moi-même. Environ vingt-cinq hommes et un certain nombre de femmes ont été témoins de la signature du contrat et m'ont entendu lorsque j'ai approuvé, ainsi que la mariée et son père, les conditions relatives au Mahr (dot), à l’habillement, au logement ainsi qu’aux autres droits qui incombent à l’époux.
Je ne possède pas de copie de ce contrat et, étant à présent en Chine, je ne pourrai revoir mon épouse avant dix mois. Mon épouse et moi nous nous aimons. Ma question est la suivante :
Sachant qu’elle est encore chez ses parents et que nous n’avons pas encore consommé le mariage, quelles sont les limites de ma relation avec elle ? Si je me trouve en tête-à-tête avec elle, serait-ce de la fornication ? Ses parents peuvent-ils déchirer le contrat de mariage et le dénoncer ? Le cas échéant, auront-ils le droit de la donner en mariage à un autre homme sans que moi je ne la répudie ?
La question la plus importante : n’est-elle pas mon épouse aussi bien au niveau de la Charia qu’au niveau des convenances ?
Qu’Allah vous récompense, même si vous ne répondez pas à ma question car, en fait, nombreux sont ceux qui trouvent dans votre site un guide vers le Droit chemin. Nombreux sont également ceux qui y trouvent le rappel de ce qu’ils ont oublié de leur religion et le raffermissement de leur foi ébranlée.

Réponse

Louange à Allah.  Paix et Salut sur Son Prophète.

 

Ce mariage est valide parce que les conditions de la validité du mariage y sont remplies. A partir du moment où vous avez signé le contrat de mariage, cette femme est devenue votre épouse. Vous avez donc sur elle les droits qu’a un homme sur son épouse. Vous pouvez être en tête-à-tête avec elle et jouir de votre relation conjugale.

 

Toutefois, si les us et coutumes du pays où vous vous trouvez interdisent tout tête-à-tête entre les mariés avant la consommation du mariage, il ne faut pas alors transgresser ces traditions.

 

L’épouse est aussi autorisée à s’abstenir de consommer le mariage tant que le Mahr (dot) n’est pas payé..

 

Quant au fait de ne pas inscrire le contrat de mariage dans les registres des tribunaux islamiques, il n’a aucun effet sur la validité du mariage, bien que cet enregistrement revête actuellement une grande importance, et ce pour éviter la discorde entre les deux parties, d’autant plus que, de nos jours, les gens chez qui la crainte d’Allah fait défaut sont devenus assez nombreux.

 

Si jamais les parents de la mariée déchirent le contrat de mariage, ceci n’aura aucun effet sur la validité du mariage parce que ce qui compte en fait c’est l’attestation des témoins connus pour leur droiture.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui