Des fois j’hésite entre 3 et 4 Rakâates
Fatwa No: 54274

Question

Des fois je ne sais pas combien j’ai accompli de Rakâates dans la salat de Dhohre (par exemple) 1/ Des fois j’hésite entre 3 et 4 Rakâates2/ Des fois j’hésite entre 4 et 5 RakâatesComment fait-on le Tarkîi (la réparation) ? Qu’Allah vous réserve Sa généreuse rétribution et Sa gracieuse bénédiction !

Réponse

Louange à Allah. Paix et salut sur Son Prophète.

Cher frère,

Vous devez en premier lieu accorder une grande importance à la prière qui est un pilier principal de l’Islam.
Celui qui entame la prière doit se concentrer et méditer sur ce qu’il récite - ou entend - car Allah dit: “Bienheureux sont certes les croyants. Ceux qui sont humbles dans leurs Salate” (sourate 23/verset 1, 2)
Allah dit aussi: “... et tenez-vous debout devant Allah, avec humilité ” (sourate 2/verset 238). C’est à dire humbles, soumis, résignés devant Lui.
Le Prophète a dit : “Il y a dans la prière une grande préoccupation.”(Boukhari et Muslim).
Vous devez repousser les tentations (du diable) par la recherche de la protection d’Allah contre le diable, le damné.
Il ne faut pas vous abandonner aux tentations du diable car il se peut qu’il gâche votre prière ou vous ferait perdre sa gratification.
L’individu n’est rétribué, dans sa prière, que pour ce qu’il a médité et compris. Si son esprit se préoccupe - pendant la prière - par les choses de la vie, alors sa récompense diminue proportionnellement  à sa préoccupation.
Au cas où vous doutez dans quelle Rakâa vous êtes: est-ce que vous êtes dans la troisième ou la quatrième ? (ou bien la quatrième ou la cinquième)
Alors vous devez établir que c’est la troisième : vous vous basez toujours sur le minimum. Vous complétez ce qu’il vous reste comme Rakâates et à la fin de la prière vous vous prosternez deux fois avant le salut qui marque la fin de la prière. Le Compagnon Abou Saïd Al Khoudari a rapporté que le Prophète a dit: « Si l’un de vous doute lors de sa prière : il ne sait plus combien il a prié trois ou quatre (Rakâates) ? Qu’il délaisse l’incertitude et se base sur ce dont il est certain, ensuite qu’il se prosterne deux prosternations avant le salut. S’il a prié cinq Rakâates alors elles (les deux prosternations) ont rendu sa prière paire. S’il a prié une prière entière, elles sont une aversion pour le diable. » (Muslim)

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui