Contribution de l'épouse aux dépenses
Fatwa No: 57936

Question

Est-il permis qu’une femme contribue de temps à autre à l’entretien du ménage en ayant recours à son argent, ou qu’elle fasse quelques dépenses, d’agrément surtout, en achetant, en l’absence de son mari, quelque chose qui lui plaît, un aliment ou un vêtement, pour elle-même ou pour ses enfants ? Le mari dit que c’est lui qui doit subvenir pour l’essentiel aux besoins du foyer. Et il pense qu’ une épouse n’est pas tenue de contribuer aux charges ménagères tant que son mari possède les moyens financiers qui lui permettent de subvenir aux besoins de sa famille. Est–ce vrai ? Et si une femme éprouve le désir d’engager quelques travaux au foyer alors que son mari refuse, commet-elle un péché si elle paie ces travaux de son propre argent ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

 

Il est certain que la contribution de l’épouse aux dépenses ménagères aux côtés de son époux, en achetant du mobilier ou autre, est un acte louable pour lequel elle aura une très grande récompense de la part d’Allah, exalté soit-Il. Un tel comportement est un moyen, pour l’épouse, de montrer son affection à son époux ce qui est susceptible de raffermir les liens entre eux. C’est ainsi que les femmes de nos pieux prédécesseurs agissaient. Khadiidja, qu’Allah soit satisfait d’elle, a donné le bon exemple à cet égard. Elle a apporté une aide financière considérable à son mari le Prophète () et elle a fait preuve d’une très grande générosité envers lui. Et le Prophète, , appréciait beaucoup ce comportement.

L’imam Ahmad a rapporté qu’Aïcha, qu’Allah soit satisfait d’elle, a dit : « Le Prophète mentionnait constamment Khadiidja et il parlait tellement bien d’elle que j’en fus très jalouse. Et un jour je lui ai dit ' Qu'as-tu à penser à une vieille femme dont les gencives étaient rouges. Allah t'a donné meilleure femme qu'elle ! »  Il ()  a répondu :

 

« Allah ne m'a point  donné meilleure femme qu'elle : elle a cru en moi alors que les autres me démentaient ; elle a affermi ma sincérité quand les gens m’ont traité de menteur ; elle a dépensé sa fortune lorsque j’étais abandonné par tout le monde ! »

 

En contribuant aux dépenses ménagères, aux côtés de votre époux vous accomplissez un acte louable qui mérite d’être apprécié et considéré. Il doit être reconnaissant envers Allah, Le très Haut qui lui a donné une épouse généreuse et compatissante comme vous. Et il est bien possible que votre mari vous empêche de dépenser votre argent au foyer par abnégation et par amour pour vous. Peut être qu'il ne veut pas que vous gaspilliez votre argent  qui pourrait vous servir à l’avenir. Prenez garde de ne pas prendre une décision sans consulter votre mari pour éviter qu'il ne se fâche sans que vous ne le sachiez. C’est de cette manière que vous pouvez éviter les conflits conjugaux et raffermir les liens qui vous unissent. Et si votre mari n’est pas d’accord avec l’idée d’engager des travaux au foyer ou de changer les meubles, ne contrariez jamais sa volonté.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui