L’épouse qui cherche une deuxième femme pour son mari aura la rétribution
Fatwa No: 64442

Question

J’ai une amie mariée depuis 20 ans. Elle est âgée d’une quarantaine d’années et son mari a la cinquantaine. Elle est mère de deux filles et d’un jeune homme qui sont tous en âge de se marier. Son mari est un ingénieur qui travaille dans le secteur privé. Il est aisé et il éprouve un grand désir de se marier avec une deuxième femme en raison de son ardeur sexuelle et parce qu’il est très convaincu qu’en agissant de la sorte Allah, Exalté soit-Il le rétribuera pour avoir aidé une femme musulmane à préserver sa chasteté.
Son épouse est belle, pieuse, vertueuse et de bonne famille et ils éprouvent l’un pour l’autre beaucoup de tendresse et d’amour, mais elle est l’objet d’une très grande confusion face à cette situation qui n'est pas facilement acceptée dans notre société égyptienne. Elle craint que cela n’ait des répercussions sur sa pratique religieuse et de manquer à ses devoirs envers son mari et ses enfants, en raison des ragots et des interrogations qui vont l’entourer, bien qu’elle soit prête à sacrifier une part de son bonheur dans l’intérêt de son mari qu'elle aime beaucoup. Qu'Allah vous récompense pour votre aide.
Il convient ici de noter que le mari ne désire pas une femme en particulier ; seulement il est convaincu du principe. Son épouse, bien qu’elle sache que les enfants et la famille entière n’accueilleront pas favorablement cette décision, est prête à faire de son mieux pour mener à bien cette affaire. Je vous remercie infiniment.

Réponse

Louange à Allah.  Paix et Salut sur Son Prophète.

Il est permis au mari de votre amie de se marier avec une deuxième, troisième, voire quatrième épouse tant qu’il a les moyens et la capacité de remplir ses devoirs envers elles toutes. Il se peut même qu’il en soit rétribué si son intention est de préserver sa chasteté et celle de ses épouses.

 

Le Prophète () a dit : « Celui qui peut être utile à son frère, qu'il le fasse » (Mouslim), et le mariage fait partie des choses utiles. A cet égard, Abou Dharr () a rapporté que le Prophète () a dit : «  L’acte sexuel accompli par l’un de vous constitue une aumône. »

- « L’un de nous assouvit son besoin et en obtient une récompense ! » s’étonnèrent les Compengnons

- « De même qu’il serait pécheur s’il commettait cet acte de façon illégal, de même il serait récompensé pour s’être contenté du licite ». Répondit le Prophète (). (Rapporté par Mouslim)

 

 

Et dans un autre Hadith, Le Prophète () a  également dit :

 

«Mariez-vous avec la femme féconde et affectueuse, car je voudrais, grâce à vous,  dépasser en nombre les autres communautés». [Abou Dawoud (Al-Albaani : Sahiih)].

Il est indéniable que si votre amie satisfait son mari et consent à son mariage avec une autre par soumission à Allah et par piété, elle en sera rétribuée car elle favorise ainsi l'accomplissement d'un bienfait, conformément à ce verset : « Entraidez-vous dans l’accomplissement des bonnes œuvres et de la piété » (Coran 5/2).

En outre, elle ne doit pas se soucier de ce que diront les gens ni des coutumes locales parce que la polygamie est licite d’après la  Charia. Elle doit, tout au contraire, les blâmer parce qu’ils rejettent  ce que la religion autorise. En effet, les bonnes coutumes sont celles que la charia approuve et les mauvaises sont celles que la Charia désapprouve.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui