L’heure de la prière est proche de s’achever, que faire ?
Fatwa No: 74200

Question

Que doit faire une personne en état d’impureté majeure, Djanaba, quand elle s’aperçoit que l’heure de la prière est proche de s’achever ? Doit-elle faire les ablutions, Waudou, ou le Tayammoum, ablution sèche, et par la suite accomplir cette prière malgré son impureté majeure ou plutôt faire le grand lavage, Ghousl, et rattraper la prière ?

Réponse

Louange à Allah. Paix et salut sur Son Prophète.

Cher frère:

Celui qui se retrouve après son réveil en état d’impureté majeure, Djanaba, et veut se purifier pour pouvoir accomplir la prière est devant deux cas :

1/ Il reste un temps suffisant qui peut lui permettre de faire le Ghousl et accomplir la prière avant l’achèvement du temps qui lui est attribué. Dans ce cas, il doit, à l’unanimité des avis, commencer par faire le Ghousl même si en le faisant il va rater la prière avec la Djamaâ.

La prière avec la Djamaâ n’étant pas une condition de validité de la prière comme c’est le cas de la purification.

 

2/ Le temps restant ne lui permet pas de faire le Ghousl et la prière avant l’achèvement  de son temps. Les Oulémas ont deux avis différents dans cette situation :

a)      L’avis de la majorité est qu’il doit se purifier d’abord en faisant le Ghousl puis rattraper la prière. C’est cet avis que nous jugeons le plus juste et que nous adoptons dans nos Fetwas.

b)      L’avis des malékites est qu’il doit se purifier en faisant le Tayammoum et par la suite accomplir la prière avant l’achèvement de son temps.

 

Et Allah Sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui