Porter le Hidjab à la maison
Fatwa No: 77110

Question

Ma belle sœur porte le Hidjab même à la maison, cela engendre des problèmes avec la famille. Mes frères ainsi que moi nous n'avons jamais vu son visage, même le jour du mariage. Les seuls qui l'ont vu sont mon frère (son époux), mes sœurs, mon père et ma mère. Nous discutons avec elle à propos de cela et elle se justifie en disant que l'Islam lui impose de porter le voile. Le problème qui se pose maintenant est qu'elle est enceinte depuis 8 mois et qu’il fait chaud, jusqu'à 41 degrés. Malgré cela elle continue toujours à porter son Hidjab. Je voudrais que vous me donniez votre opinion sur ce sujet.

Réponse

Louange à Allah. Paix et salut sur Son Prophète.

Cher frère,

L'Islam a prescrit à la femme pubère de porter le Hidjab si elle se trouve devant des hommes qui lui sont étrangers, qu'elle soit à l'intérieur de sa maison ou à l'extérieur.

Allah dit : "Ô Prophète ! Dis à tes épouses, à tes filles, et aux femmes des croyants, de ramener sur elles leurs grands voiles." (Sourate 33/Verset 59).

 

L'obligation de couvrir le visage et les deux mains est comprise dans cette prescription, selon l’opinion la plus correcte des Oulémas.

Si cette sœur porte le Hidjab devant ceux qui ne sont pas ses mahrams tels que les frères de son époux ou autres, sachez qu’elle a entièrement raison et par ailleurs il faut l'encourager et la féliciter pour cette volonté de suivre ce que la Chariâ a prescrit.

Si elle se trouve dans sa chambre ou un autre endroit de la maison et qu’elle est assurée de n'être pas vue par les hommes qui lui sont étrangers, elle est alors autorisée à ôter son Hidjab et à porter ce qu'elle veut comme habits et parures tant que cela ne dépasse pas les limites de la Chariâ.  

 

Concernant les visites médicales, le principe de base est que les femmes médecins doivent avoir la priorité pour consulter la femme et il n'est pas permis qu'elle consulte un homme si elle a la possibilité de trouver une femme capable de la soigner. Si toutefois il y a nécessité à se faire soigner par un homme, alors il n'y a pas d'inconvénient. Mais il ne lui est permis de découvrir de son corps devant lui que ce qui est strictement nécessaire. Car la nécessité se mesure en fonction de sa dimension.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui