Le Riba est interdit, qu’en est-t-il alors du leasing ?
Fatwa No: 80036

Question

Selon la religion musulmane, le Riba est interdit. Qu’en est-t-il alors du leasing ? Le leasing correspond aux opérations suivantes :
1/ La société achète le bien en son nom et le bien reste une propriété de la société tout au long de la durée du contrat.
2/ Le bénéficiaire (client) paie des redevances afin d’user du bien.
3/ A la fin du contrat, le bénéficiaire a le droit soit d’acheter le bien à un prix fixé au début de l’opération, soit restituer le bien à la société de leasing.

Réponse

Louange à Allah. Paix et salut sur Son Prophète.

Cher Frère,

Le conseil de la jurisprudence islamique a rendu public une décision relative à la location qui finit par une mise en possession (location-vente) et il a été mentionné ce qui suit :

Parmi les formes de contrats interdits :

1/ Un contrat de location qui finit par la mise en possession du bien loué au locataire en contrepartie de ce qu’il a payé comme loyers durant la période fixée sans faire un nouveau contrat  de manière à ce que la location se transforme, à la fin de la période, en une vente automatique.

 

2/ La location d’un bien à une personne par un prix déterminé et pour une période fixe avec un contrat de vente mais conditionné par son paiement de tous les loyers convenus durant cette période fixée.

 

3/ Un contrat de location effectif mais qui est lié à une vente au choix au profit du locateur et qui et reporté à un délai fixe (qui est le dernier délai de la durée du contrat de la location)

 

Et parmi les formes de contrat licites :

1/ Un contrat de location où le propriétaire donne le choix au locataire d’acheter le bien loué après le paiement de toutes les échéances du loyer qui sont dues durant la période déterminée, au prix du marché à la fin de la période de la location.

 

2/ Un contrat de location qui permet au locataire de profiter du bien loué en contre partie d’un prix déterminé pendant une période déterminée et qui est lié à une promesse de vente de bien loué au locataire après le paiement de tous les loyers à un prix que fixent les deux parties.

 

Ainsi vous savez que le choix cité dans votre question est soit un contrat ou soit une promesse. Si c’est un contrat il est interdit et si c’est une promesse il est licite, sauf que la promesse n’engage pas le propriétaire.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui