Connaître le sexe de l'enfant pendant la grossesse
Fatwa No: 80420

Question

Je voudrais savoir si c'est interdit ou abhorré de demander à connaître le sexe de son enfant pendant la grossesse ? Je suis enceinte et je voudrais bien le connaître, mais mon époux me dit qu'Allah Seul le sait et nous le saurons à l'accouchement, In Chaa Allah, tant que le bébé est en bonne santé, c'est le plus important.

Réponse

Louange à Allah. Paix et salut sur Son Prophète.

Chère sœur,

 

Il n'y a pas d'inconvénient à savoir si le bébé est un garçon ou une fille. Cela ne s'oppose pas au propos d'Allah le Très Haut qui dit : " Et Il sait ce qu'il y a dans les matrices." (Sourate 31/ Verset 34).

 

Allah le Très Haut sait ce qu'il y a dans les matrices : est-ce que c'est un garçon ou une fille ! Beau ou vilain ! Bon ou mauvais ! Heureux ou damné ! Et ainsi de suite de ce qu'Allah  Seul, connait : " Allah sait ce que porte chaque femelle et de combien la période de gestation dans la matrice est écourtée ou prolongée. Et toute chose a auprès de Lui sa mesure."(Sourate 13/ Verset 8).

 

Boukhari  et Muslim ont rapporté d'après le compagnon Ibn Massoud que le Prophète, , a dit : " La conception de chacun d'entre vous dans le ventre de sa mère s'accomplit en quarante jours; d'abord sous forme d'une semence, puis sous celle d'un plasma sanguin pour une même période, puis sous forme d'un morceau de chair pour une période semblable, ensuite un ange lui est envoyé qui lui insuffle l'esprit vital et reçoit l'ordre d'inscrire quatre décisions (le concernant) à savoir: ce qui lui est imparti comme biens et subsistance, la fin de son existence, ses actes et sa destinée heureuse ou malheureuse." 

 

Donc le savoir d'Allah le Très Haut en ce qui concerne le nouveau-né est éternel et bien avant la formation de l'embryon dans l'utérus de sa mère. L'imam Al Kourtoubi avait dit en expliquant le propos d'Allah qui dit : " C'est Lui qui détient les clefs de l'inconnaissable. Nul autre que Lui ne les connaît" (Sourate 6/ Verset 59) : " Le fait que le médecin dise : " Si le mamelon du sein droit est noirâtre c'est un mâle et c'est une femelle si celui du sein gauche qui est noirâtre. Et si la femme enceinte trouve que son coté droit est plus lourd, alors ils disent que c'est une femelle. Prétendre que cela se produit souvent et non obligatoirement, ne conduit pas à l'apostasie ni au libertinage." (Fin de citation).

Suite à l'évolution de la médecine, il s'est avéré que la phase où on peut savoir le sexe de l'embryon est celle de "l'embryogénie". Car la semence (goutte de sperme) passe par deux étapes: la phase du fœtus non formé et la phase de l'embryogénie. Allah le Très Haut, dit : " Allah sait ce que porte chaque femelle et de combien la période de gestation dans la matrice est écourtée ou prolongée. Et toute chose a auprès de Lui sa mesure."(Sourate 13/ Verset 8).

 

Donc la phase qu'Allah se réserve exclusivement le savoir est l'étape du fœtus non formé. La preuve est ce qu'a rapporté Boukhari  d'après le Compagnon Abdallah Ibn Omar, qu'Allah soit satisfait d’eux, qui a dit que le Prophète, , avait dit : " Les clefs de l'Inconnaissable qu'Allah Seul  connait sont cinq : nul ne connaît ce qui se produira demain, nul ne sait ce qu'il y a dans les matrices,  nul ne sait quand il y aura de la pluie et dans quel endroit, nul ne sait dans quelle terre il mourra et nul  ne sait quand est-ce que l'Heure viendra. Celui Qui sait tout cela c’est Allah Seul." 

 

Donc ce qui est caché du savoir à propos du fœtus et que nul à part Allah n’est en mesure de connaitre  est ce qui est dans les matrices au début de la formation du fœtus et c’est ce que l'imam Ibn Kathir mentionna naguère et que la médecine a approuvé aujourd'hui.

 

Pour plus de détails sur ce sujet nous vous renvoyons à ce que Cheikh Abdelmajid

Az-Zandani a dit à ce propos, car ce que nous avons dit n'est qu'un résumé de ses recherches précieuses dans ce domaine.

 

Mais si votre époux pense qu'il ne faut pas chercher à savoir cela, alors vous devez lui obéir car l'obéissance à l'époux est obligatoire dans ce qui n'est pas un péché.

 

Et puis ce qu'Allah a prédestiné se produira inéluctablement. Donc il n'y a pas d'utilité à ce qu'on se précipite à le savoir.

 

En outre le musulman doit se soumettre à la volonté d'Allah et accepter de bon gré  son destin car il y’a du bien pour lui In Chaa Allah.                                             

 

Et Allah sait mieux.  

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui