Le maintien des liens de parenté est une obligation religieuse
Fatwa No: 82279

Question

J’ai deux oncles paternels qui vivent au Canada. Quand je suis arrivé dans ce pays, ils m’ont mal traité. Je n’ai rien dit alors par crainte d’Allah, exalté soit-Il, et par respect pour mes parents. Maintenant, après que je me suis installé ici, ils me font concurrence et m’accusent de choses inconvenantes. J’ai essayé de prendre garde à eux, de sorte que je ne leur téléphone pas et ne les visite pas, car à chaque fois que je le fais, une chose pénible arrive et me courrouce, et ils me maltraitent. Alors j’ai décidé de les éviter et d’endurer. Mais parfois je craque à cause de leur comportement et je décide de rompre tout rapport avec eux. Est-ce licite ? J’ai entendu une fois dans le sermon du Vendredi que si la visite des proches cause ces tourments, il faut s’en abstenir. Si je le fais, aurais-je ainsi commis un péché ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

Le musulman qui craint Allah, exalté soit-Il, doit maintenir les liens du sang sans jamais les rompre, même si ses proches lui font du tort, parce que le maintien des liens de parenté est une obligation religieuse. Le Prophète () a mis l’accent sur la grande récompense de celui qui maintient les liens du sang avec ses proches qui lui causent un préjudice. Un homme lui dit une fois : « Ô Messager d’Allah ! J’ai des proches avec qui j’entretiens de bons liens de parenté, alors qu’ils ne me rendent pas la pareille. Je suis bienfaisant avec eux, alors qu’ils me font du tort. Je les traite avec longanimité, tandis qu’ils s’emportent contre moi ». Le Prophète () lui dit :
« Si tu es vraiment tel que tu le dis, c’est comme si tu leur faisais avaler sans eau de la cendre chaude. Tant que tu seras ainsi, tu trouveras toujours en Allah le Très-Haut un allié contre eux » (Mouslim).
« C’est comme si tu leur faisais avaler sans eau de la cendre chaude » est une comparaison qui montre la sévérité du péché qu’ils commettent en négligeant leur devoir vis-à-vis de lui et en lui faisant du tort.

 

Ne tenez pas compte de leurs persécutions et tâchez de maintenir les liens de parenté, en espérant la récompense d’Allah, exalté soit-Il. Le Prophète () a dit :

 

« Que celui qui veut que sa subsistance lui soit fournie en abondance et qu’Allah lui accorde longue vie maintienne les liens de parenté » (Boukhari et Mouslim).

 

Le maintien des liens du sang est l’une des causes de l’abondance des subsistances, et d’une vie longue et bénie. Dans le hadith Qudsî, Allah, exalté soit-Il, dit des liens de parenté :
« Je maintiens les liens avec celui qui les maintient avec toi et je les romps avec celui qui les rompt avec toi »
(Boukhari).

 

Si vos visites à vos oncles paternels entraînent des dommages, ne les multipliez pas, et il suffira de les entreprendre dans les occasions comme les fêtes, la participation à leurs noces ou la présentation des condoléances, ou bien tous les mois ou tous les deux mois, de façon à ne pas rompre les liens du sang. D’ailleurs, ils peuvent également être maintenus par les appels téléphoniques pour s’enquérir de leur état, par les lettres et les télégrammes, ou par l’envoi de cadeaux par le biais d’autres proches ou d’amis. Donc les moyens sont nombreux.

 

Qu’Allah nous aide tous à maintenir nos liens de parenté.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui