Elle n’aime pas mari et veut divorcer
Fatwa No: 87832

Question

Conformément au désir de ses parents, ma cousine paternelle s’est mariée avec un homme qui vit au Pakistan. Elle ne veut pas de cet homme qui s’est marié avec elle uniquement pour avoir la nationalité britannique. Le mariage doit être consommé à la fin de cette année mais ma cousine veut divorcer de cet homme et en épouser un autre qu’elle aime. Quel est l’avis de la Charia à ce sujet ? Que doit-elle faire ? Elle craint ne pas pouvoir obtenir le divorce surtout que les tribunaux au Pakistan sont dans un piètre état. Peut-elle lui rendre la dot et lui demander le divorce ou l’informer seulement qu’elle le quitte ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur Son Prophète et Messager Mohammed ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

Si une femme n’aime pas son mari à cause de son physique ou de son caractère, le mieux pour elle est de patienter ; peut-être qu’Allah, exalté soit-il, fera naître entre elle et lui de l’affection mais elle peut demander le divorce si elle veut. Si le mari refuse, elle peut alors lui proposer le Khul‘, c’est-à-dire qu’elle le paye pour qu’il lui accorde le divorce. Dans ce cas, la Sunna recommande à l’homme d’accepter le divorce conformément à ce hadith : « La femme de Thâbit Ibn Qaïs, , vint trouver le Prophète () et lui dit : « Ô messager d’Allah, je n’ai rien à reprocher à Thâbit Ibn Qaïs dans sa moralité ou sa religion, mais je crains de ne pas pouvoir assumer mes devoirs (envers lui) » --- « Veux–tu, répondit le messager d’Allah, lui rendre son jardin? » --- « Oui, répondit– elle. » --- « Accepte le jardin et répudie-la, dit le messager d’Allah à Thâbit. »

La femme qui demande le divorce à son mari parce qu’elle ne l’aime pas ne commet aucun péché surtout si elle pense qu’en restant avec lui elle ne pourra pas assumer ses devoirs envers lui. L’ordre du Prophète () à Thâbit, , était un conseil et non une obligation.

Rappelons que le contrat du mariage est sous l’autorité du mari et que la femme ne peut obtenir le divorce qu’avec son accord. Il ne suffit pas à la femme d’informer son mari qu’elle le quitte ou lui rend son argent pour divorcer de lui. Il faut absolument qu’il accepte le Khul‘ et que celui-ci soit décrété par un verdict du tribunal.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui