Il n’arrive pas à se lever pour accomplir la prière d’al-Fadjr
Fatwa No: 88163

Question

Que puis-je faire pour parvenir à me réveiller et pouvoir accomplir la prière d’al-Fadjr (l’aube) ? J’ai beaucoup essayé sans résultat.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

La prière de al-Fadjr (l’aube) est très importante aux yeux d’Allah, glorifié soit-Il, de même que toutes les autres prières : Il dit (sens du verset) : « … la récitation du Coran à l'aube ne se passe jamais sans témoins. » (Coran 17/78) : c’est-à-dire que les Anges du matin et ceux du soir y assistent. Le Prophète () a dit :
« Les mérites de la prière en commun sont de vingt-cinq fois supérieures à ceux de la prière individuelle et les Anges du matin et ceux du soir se rassemblent durant la salât de al-Fadjr (l’aube). » [(Boukhari)]

Parmi les preuves de l’importance de la salât de al-Fadjr (l’aube) est que le Prophète () a qualifié d’hypocrite celui qui la manque. Il a dit :
«Ces deux prières (celles de Fadjr et de l`Ichâ’) sont des plus pénibles pour les hypocrites, et pourtant s’ils savaient ce qu’il y a comme récompense, ils s'y rendraient même à quatre pattes”,» [(Boukhari)]

La prière d’al-Fadjr (l’aube) est d’une grande valeur et vous devez tout essayer pour vous réveiller et l’accomplir :

1) Vous coucher tôt.

2) Réciter les invocations de l’heure du coucher et dormir en état de pureté.

3) Utiliser un réveil matin.

4) Demander à l’un de ceux qui se réveillent à l’heure pour l’accomplir de vous réveiller, qu’ils soient de votre famille ou de vos amis même par téléphone.

5) Ne pas se fatiguer trop physiquement durant la journée.

6) Supplier Allah avec insistance pour qu’Il vous aide à vous lever.

Si vous agissez ainsi, vous vous réveillerez avec la permission d’Allah, glorifié soit-Il.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui