Comment compléter sa prière quand on rate deux rak’as ?
Fatwa No: 88201

Question

J'ai rejoint l'imam dans la prière de la 'Ichâ' après avoir manqué deux rak'âts. Comment devais-je compléter ma prière ? Devais-je la rattraper ou finir le reste ? Devais-je la compléter et réciter uniquement Al-Fâtiha (Le Prologue) ou devais-je rattraper ce que j'avais manqué en récitant une autre sourate après Al-Fâtiha (Le Prologue) dans les deux rak'âts que j'avais manquées ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

Ce que vous avez réussi à accomplir avec l'imam représente le début de votre prière et tout ce que vous accomplissez après les salutations de fin de prière de l'imam est l'accomplissement du reste de la  prière et non un rattrapage de ce que vous avez manqué. Cependant, il vous est recommandé de réciter une autre sourate après al-Fâtiha (Le Prologue) si vous n'avez pas réussi à le faire lorsque vous avez rejoint l'imam dans la prière.

 

Ibn Hadjar al-Haythamî a dit : « Sauf celui qui a manqué les deux premières rak'âts. Celui-là doit réciter une autre sourate dans les deux dernières rak'âts de l'imam, car elles sont pour lui ses deux premières rak'âts. En effet, la partie de la prière que le musulman arrive à rejoindre représente le début de sa prière. Ainsi, s'il est incapable de réciter une autre sourate durant ses deux premières rak'âts, qu'il la récite alors durant ses deux dernières rak'âts afin que sa prière ne soit pas exempte de la récitation d'une autre sourate. Enfin, s’il ne manque que la première rak'ât, il doit alors réciter une autre sourate durant la deuxième et la troisième rak'ât. » (Charh Masâ'il al-Ta'lîm)

 

La réponse que nous venons de vous donner est fondée sur l'avis de l'école chaféite qui est, d'après nous, l'avis prédominant sur la question.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui