Responsabilités et obligations des minorités musulmanes qui vivent sous un régime non islamique
Fatwa No: 88291

Question

Je voudrais des informations sur les minorités musulmanes qui vivent sous un régime non islamique. Quelles sont leurs responsabilités ? Je désire une réponse argumentée par des hadiths et des versets coraniques appropriés.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

Certes, les responsabilités qu’assument les communautés ou les minorités musulmanes dans les pays non islamiques sont nombreuses, dont en premier lieu les suivantes :

 

1- Ceux d’entre eux qui ne parviennent pas à pratiquer librement l’Islam ou qui craignent pour leur foi doivent émigrer vers un pays islamique, car le Prophète () a dit :

 

·        « Celui qui tient compagnie à un polythéiste et cohabite avec lui est certes comme lui » (Abû Dâwûd) ;

 

·        « Je désavoue tout musulman qui vit avec les polythéistes » (Abû Dâwûd et al-Tirmidhî).

 

2- S’ils n’ont pas la capacité d’émigrer, ils doivent observer  scrupuleusement leurs responsabilités religieuses, et s’abstenir d’adopter les croyances ou les habitudes des polythéistes, ou de les imiter dans leurs traits distinctifs. Le Prophète () a dit :

 

·        « Celui qui imite un groupe de gens est des leurs » (Ahmed) ;

 

·        « Celui qui cherche à ressembler à d’autres que nous n’est pas des nôtres. Ne cherchez pas à ressembler aux juifs ni aux chrétiens » [Al-Tirmidhi (Al-Albâni : Sahîh)].

 

3- Il faut appeler les gens à la religion d’Allah, exalté soit-Il, Qui dit (sens du verset) :

 

« Que soit issue de vous une communauté qui appelle au bien, ordonne le convenable, et interdit le blâmable. Car ce seront eux qui réussiront » (Coran 3/104).

 

En fait, la bonne conduite des musulmans en obéissant à Allah, exalté soit-Il, et en évitant les péchés est le meilleur moyen de pratiquer la prédication dans ces pays. Combien sont ceux qui ont embrassé l’Islam suite à leur relation avec des musulmans droits. Donc chaque musulman doit être conscient qu’il est un ambassadeur de l’Islam, et que sa conduite, bonne ou mauvaise, aux yeux des non musulmans sera attribuée à l’Islam.

 

4- Il faut donner aux enfants musulmans une bonne éducation qu’Allah, exalté soit-Il, agrée, comme il faut les aider à conserver leur identité islamique en fondant des écoles et instituts islamiques.

 

5- Les musulmans dans ces pays doivent respecter les règlements et les lois qui ne s’opposent pas à la charia.

 

6- Ils doivent recourir à la charia pour trancher les litiges et consulter les oulémas qui se trouvent chez eux ou dans les pays islamiques, ce qui est facile de nos jours, grâce à Allah, exalté soit-Il, Qui dit (sens des versets) :

 

·        « Non !... Par ton Seigneur ! Ils ne seront pas croyants aussi longtemps qu’ils ne t’auront demandé de juger de leurs disputes et qu’ils n’auront éprouvé nulle angoisse pour ce que tu auras décidé, et qu’ils se soumettent complètement [à ta sentence] » (Coran 4/65) ;

 

·        « La seule parole des croyants, quand on les appelle vers Allah et Son messager, pour que celui-ci juge parmi eux, est : “Nous avons entendu et nous avons obéi”. Et voilà ceux qui réussissent » (Coran 24/51).

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui