Rattraper ses prières à la maison après le travail
Fatwa No: 88436

Question

Mon père rattrape généralement les prières qu’il a manquées durant l’exercice de son travail en tant qu'ouvrier dans une épicerie qui ne lui appartient pas et dans laquelle il travaille avec deux autres personnes.
Lorsqu'il ferme la porte du magasin pour prier, le propriétaire du magasin se met à crier car les clients s'énervent et partent. Mon père accomplit ses prières à cet endroit exigu et en dépit de la saleté des lieux, il étend un tapis de prière et prie.
Cependant, la plupart du temps, il n'arrive pas à prier à l’heure et c'est pourquoi il dit douter qu'Allah, exalté soit-Il, accepte ses prières. Est-il permis de manquer puis de rattraper ses prières ? Mon père dit qu'il manque souvent la prière et il est incapable de l'accomplir à l'heure en raison de la nature de son travail difficile.
Quel conseil je peux lui donner à ce sujet ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

 

Nous implorons Allah, exalté soit-Il, de récompenser votre père pour son attachement à l'accomplissement de la prière à l'heure prescrite, car la prière est une chose très importante. En effet, elle est le lien entre le serviteur et son Seigneur. Elle distingue le musulman du mécréant et elle est la première chose au sujet de laquelle le serviteur sera interrogé le jour de la Résurrection.

 

Conseillez à votre père d’accomplir ses prières à l'heure, car prier en retard sans raison valable est un grand mal. Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « Puis leur succédèrent des générations qui délaissèrent la prière et suivirent leurs passions. Ils se trouveront en perdition, » (Coran 19/59)

 

Il doit essayer de convaincre le propriétaire du magasin de le laisser prier à l'heure. Si ce dernier accepte alors tant mieux, sinon, il doit alors quitter ce travail, car il n'y a aucun bien dans un travail qui lui fait manquer la prière. Allah, exalté soit-Il, lui procurera sans doute un meilleur travail, car quiconque délaisse une chose pour satisfaire Allah, exalté soit-Il, Ce dernier la lui remplace par une chose meilleure encore. Allah, exalté soit-Il, dit (sens des versets) :
« [...] Et quiconque craint Allah, il lui donnera une issue favorable, et lui accordera Ses dons par [des moyens] sur lesquels il ne comptait pas. [...] » (Coran 65/2-3)

 

Enfin, votre père doit se repentir pour les prières passées accomplies en retard.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation