Il doute de ses répudiations
Fatwa No: 88441

Question

J'étais marié mais sous la pression de ma femme, j'ai dû la répudier. Je n'ai jamais eu l'intention de divorcer d’elle, mais c’est elle qui m’a poussé à le faire. Je l’ai répudiée une deuxième fois par téléphone.
Cette répudiation est-elle légale et valide ? La troisième fois, je l'ai répudiée sans raison, juste parce que je doutais de la validité de notre mariage. J'ai simplement eu envie que l'on se sépare et c'est pourquoi j'ai prononcé le divorce. Ma femme désire à présent que je la reprenne sous ma tutelle. Est-ce possible ? D'après les différentes fatwas ici en Suède, il me serait permis de la reprendre, mais j'aimerais avoir votre avis.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

 

Il faut résoudre les problèmes conjugaux dans le respect des règles islamiques et éviter de prononcer hâtivement le divorce, car en général, on le regrette.

 

Il semblerait que les trois divorces que vous avez prononcés soient effectifs, car les pressions de la femme, le prononcement du divorce par téléphone et le doute sur la validité du mariage ne sont pas des choses qui empêchent le divorce d'être effectif. Cependant, les doutes que vous aviez sur la validité de votre mariage n'auraient pas dû vous pousser à prononcer le divorce car la règle de base concernant le mariage est que ce dernier est valide jusqu'à preuve du contraire. Il ne vous est donc pas permis de reprendre cette femme sous votre tutelle jusqu'à ce qu'elle se marie avec un autre homme, consomme son mariage avec lui puis divorce de lui ou devienne veuve.

 

Nous attirons ici votre attention sur le fait que s'il existe des savants de confiance près de chez vous, il vous est alors préférable de les consulter, car ils seront certainement plus à même de répondre à votre question.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui