Saluer quelqu’un avec les deux mains
Fatwa No: 88482

Question

J’ai adhéré au groupe salafi il y a un an et dans l’Inde, mon pays, ils saluent avec les deux mains. J’ai entendu dire que se serrer la main avec la droite uniquement est meilleur. J’aimerais être informé de ce qui est dit à ce sujet dans la Sunna du Messager d’Allah (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) et savoir également l’invocation que je dois formuler lorsque je salue quelqu’un.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

Se serrer les mains entre hommes, entre femmes ou entre un homme et ses Mahrams parmi les femmes est une Sunna recommandée conformément à ce hadith rapporté par Ahmad, Abou Dawoud, al-Nasâ’i et Ibn Majah où le Prophète () a dit :
« A Chaque fois que deux musulmans se rencontrent et se serrent la main, Allah leur pardonne leurs péchés avant qu’ils ne se séparent. »

Il a été rapporté dans al-Musnad et les Sunan de al-Tirmidhi qu’un homme dit : «  Ô Messager d’Allah, devons-nous nous incliner lors de la rencontre d’un ami ? » --- «  Non répondit le Messager d’Allah ()». « Devons-nous lui donner une accolade et l’embrasser ? ». « Non ». « Devons-nous lui prendre la main et la serrer ? ». « Oui ». L’interdiction de l’accolade vaut pour celui qui ne revient pas de voyage conformément à ces paroles de Anas ibn Malik, qu'Allah soit satisfait de lui, qui dit : « Les Compagnons du Prophète () se serraient les mains en se rencontrant et se donnaient l’accolade seulement en revenant de voyage. » [(Tabarâni, al-Albâni: Sahih)]

L’imam al-Nawawi a dit dans al-Madjmû‘ que la poignée de main à chaque rencontre est une Sunna.

Ibn Ruchd dit qu’il est recommandé de se serrer la main.

La Sunna est de se serrer la main avec la main droite et non avec les deux pour plusieurs raisons :

Premièrement, car c’était la coutume au temps du Prophète ().

Mouslim a rapporté ce hadith d’après ‘Amr ibn al-‘Âs qui dit : « Je suis allé trouver le Prophète () et j’ai dit : « Tends la main droite que je te prête allégeance et il tendit la main droite. » Il est donc dit dans le hadith que le Messager d’Allah a tendu la main droite comme ‘Amr le lui avait demandé et non les deux mains.

Avec une chaîne de transmission Sahîh, Ahmad a rapporté les paroles suivantes d’Abû Ghadia: « J’ai prêté allégeance au Messager d’Allah. » --- « En donnant ta main droite ? » demanda Abû Sa‘îd. ---«  Oui. » dit Abû Ghadia ….

Ahmad a rapporté également dans son Musnad que Anas a dit : «  J’ai prêté serment d’allégeance et d’obéissance dans la mesure du possible au Messager d’Allah () avec cette main (la droite).

Deuxièmement : le serrement des mains c’est se tenir les mains avec les paumes collées l’une à l’autre. Selon la Sunna cela se fait avec la main droite. Placer la paume de sa main gauche sur le dos de la paume droite de l’autre ne s’appelle pas « se serrer la main ».

Troisièmement : la main gauche n’est pas utilisée pour honorer quelqu’un mais pour  le contraire de cela, comme pour le Istindja (lavage des parties intimes), ou pour se moucher. Il n’est donc pas adéquat de l’utiliser pour le serrement de mains et même si c’est pour serrer une main droite. ‘Aïcha, qu'Allah soit satisfait d’elle, dit : « Le Prophète () aimait commencer par la droite en mettant ses sandales, en se peignant, en faisant ses ablutions et en toutes choses. » [(Boukhari et Mouslim)]

Dans Tuhfat al-Awadha‘y, al-Mubârkfûriy dit : « Se serrer les deux mains lors de la rencontre, ou du serment d’allégeance, n’a pas été prouvé par un hadith Marfoû‘ authentique et clair. Nous avons vérifié ce point dans notre étude intitulée al-Maqâl al-Husna fi Sunnat al-Musâfaha bi al-Yad al-Yumna. »

Cependant, saluer son frère avec les deux mains n’est pas un péché et il ne faut pas le juger sévèrement. Certains prédécesseurs l’on fait et Hamâd Zayd a salué ‘Abd Allah ibn al-Mubârak avec les deux mains. Boukhari l’a rapporté dans son Sahih dans un hadith Mutlaq.

Au sujet de l’invocation lors de la poignée de main, nous n’en connaissons aucune. Cependant, certains jurisconsultes ont dit qu’à ce moment-là il est conseillé de demander pardon à Allah pour celui à qui on serre la main. Mais nous n’avons aucune preuve de cela dans la Sunna du Prophète ().

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui