Leurs enfants tombent dans la délinquance
Fatwa No: 88511

Question

Je suis embarrassée et je ne sais pas vers qui me tourner pour affronter le terrible problème qui est le mien. Nous sommes musulmans, nous croyons fermement en Allah et nous accomplissons les enseignements de notre religion et la prière en espérant qu’Allah accepte nos œuvres. Nous essayons de faire ce qui est bien, nous faisons preuve d’équité et nous craignons Allah. Cependant, les gens et les situations poussent l’un de nous dans les épreuves. Je suis née et j’ai été élevée en Amérique et j’ai épousé un homme musulman en toute liberté alors que j’avais 16 ans. Dix ans après mon mariage, Allah nous a octroyé deux enfants. Ensuite, mon époux est décédé alors que mes enfants étaient âgés de 4 et 8 ans et les problèmes ont commencé à ce moment-là. J’ai épousé un américain qui a embrassé l’islam ; c’est une personne remarquable, très patiente, modeste et attachée à sa religion. Le problème est le suivant : nous vivons dans une région majoritairement arabe et musulmane, nous avons emménagé dans cette ville lorsque mes enfants étaient dans la période d’adolescence. Aujourd’hui, le problème est que mes enfants ne nous obéissent pas. L’un d’entre eux boit de l’alcool et consomme des drogues alors que l’autre vole et nous ne savons pas pour quelle raison. Tout cela me rend folle. Nous ne sommes pourtant pas pauvres, nous vivons plutôt dans un beau quartier et les gens qui fréquentent mes fils sont musulmans. Le plus jeune de mes fils a cambriolé la maison de ma sœur, il y est allé en plein jour et a volé tout ce qui s’y trouve et nous avons la preuve de cela. Il est probable qu’Allah ait voulu que nous voyions cela afin de nous éprouver et Il connaît notre état lorsque nous voyons ce genre de chose. Nous avons confronté mon fils à ce que nous considérons comme une preuve et il a avoué. Nous ne savons pas vers qui nous tourner pour obtenir un conseil sincère mais cependant, nous savons que nous devons informer ma sœur et sa famille de ce qui s’est passé. Il nous sera toutefois impossible de vivre parmi ces gens après cela car une fois qu’ils connaîtront la vérité à notre sujet, ils seront choqués. Que dois-je faire ? J’ai un délai de trois heures pour informer ma famille et les confronter à la vérité.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Il ne fait aucun doute que ce que vous vivez est une épreuve. Vous devez donc faire preuve de patience. Il est prouvé que le Prophète () a dit :
« La situation du croyant est étonnante ! Il ne lui arrive que du bien, et ceci est exclusivement réservé au croyant. Lorsqu’une bonne chose lui arrive, il remercie Allah et cela est un bien pour lui, et lorsqu’il lui arrive un malheur, il fait preuve d’endurance ce qui est un bien pour lui. » (Mouslim)

A cet âge, les enfants sont fortement influencés par les mauvaises fréquentations et les environnements corrompus. Il ne fait aucun doute que la perte de leur père n’y est pas pour rien. Parmi les plus importants remèdes figure le fait de changer de milieu, d’éloigner les enfants des mauvaises fréquentations, de les faire se souvenir d’Allah et des conséquences funestes découlant de ces mauvais actes et d’essayer de les orienter vers des gens pieux de leurs âges.

Parmi les remèdes également figure le fait de parler avec chacun des enfants en les prenant à part, afin de comprendre les motifs qui les ont poussés à commettre ces actes répréhensibles.

Il est également possible de demander l’aide de psychologues de confiance. Il se peut que le fait qu’ils soient privés de quelques choses de précis soit la raison et il faut essayer à ce moment de réaliser leurs désirs autant que possible.

Et le mieux réside dans le fait d’invoquer Allah en leur faveur en Lui demandant de les guider et de leur accorder la piété. Il a été authentiquement rapporté que le Prophète () a dit :
« Trois invocations sont exaucées sans aucun doute : L'invocation des parents en faveur de leurs enfants, l'invocation du voyageur et l'invocation de l'opprimé. » (Abû Dâwûd)

Quant au fait d’informer votre sœur et sa famille de ce qui s’est passé, cela n’est pas obligatoire. Cependant, il est obligatoire de leur restituer ce qui leur appartient. Puisque vous craignez un scandale, il vous est possible de ruser pour cela sans qu’ils sachent qui le leur a rendu.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui