Son mari n’a pas honte de toucher le postérieur et le ventre de sa sœur âgée de 19 ans
Fatwa No: 88611

Question

J’ai 21 ans. Je suis agacée par le comportement provocateur de mon mari, et j’aimerais connaître l’avis de la religion au sujet de ce comportement. Bien que sa sœur ait 19 ans et bien qu’il fasse lui-même les cinq prières, jeûne et essaye d’être un bon Musulman, il lui attrape toujours le postérieur et le ventre et tient devant elle des propos grivois. Quant à elle, elle ne respecte pas la religion et elle ne l’empêche pas d’agir de la sorte. Elle veut être comme les occidentales. Elle lui fait voir des films occidentaux qui montrent des femmes en maillots de bains. Est-il permis qu’il touche ces endroits de son corps ? Lui est-il permis d’agir ainsi devant les membres de sa famille qui ont foi en Allah, exalté soit-Il, mais n’ont pas foi en le Coran ? Son amour pour sa sœur ne me gêne absolument pas. J’essaye de l’aider lorsqu’elle a un problème. Mais je pense que si un frère touche sa sœur à ces endroits de son corps, il le fait pour une raison cachée en lui.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

Ce que votre mari fait avec sa sœur et ce qu’il dit devant elle est illicite. Ce comportement, même s’il ne résulte pas d’un désir sensuel, dénote d’une certaine effronterie et d’un manque de décence.

Votre mari doit donc se repentir et cesser ce comportement abominable. Allah, exalté soit-Il, dit (sens des versets) :

·        « Il ne profère aucune parole sans qu’un observateur prêt (à l’enregistrer) ne soit à ses côtés. » (Coran 50/18)

·        « […] vous n’accomplirez aucune action dont Nous ne soyons témoin quand vous l’entamerez. Rien n’échappe à ton Seigneur, fût-ce le poids d’un atome sur terre ou dans les cieux, ni même un poids plus petit ou plus grand, qui ne soit consigné dans un Livre explicite.» (Coran 10/61)

Il doit avoir honte de son comportement alors qu’Allah, exalté soit-Il, le voit.

Si sa famille et sa sœur ne sont pas musulmans, il lui est interdit de sympathiser avec eux conformément à ces Paroles d’Allah, exalté soit-Il (sens du verset) :

« Tu ne trouveras pas de gens qui croient en Allah et au Jour Dernier et qui, en même temps, sont en affinité avec ceux qui défient Allah et Son Messager, dût-il s’agir de leurs pères, de leurs fils, de leurs frères ou des membres de leur tribu. » (Coran 58/22)

Vous dites que les membres de sa famille ont foi en Allah, exalté soit-Il, mais n’ont pas foi en le Coran. En réalité, celui qui n’a pas foi en le Coran ne croit pas en Allah, exalté soit-Il. Comment peut-il croire en Allah, exalté soit-Il, et ne pas croire aux obligations comme la salât, la zakat, le jeûne et les sentences du Livre d’Allah, exalté soit-Il ?

Vous devez savoir chère sœur que ce manque de pudeur, cette ignorance des sentences de la charia et cette imitation des occidentaux  sont le résultat de la vie dans les sociétés occidentales qui grouillent d’incroyance et de débauche. Le Messager d’Allah () qui ne disait que ce qui lui était révélé avait raison lorsqu’il a dit : « Celui qui s’entremêle au mécréant et cohabite avec lui devient comme lui. » (Abû Dâwûd)

Vous devez conseiller votre mari avec gentillesse et sagesse et lui rappeler Allah, exalté soit-Il, à Qui rien n’échappe dans le ciel et sur terre même pas le poids d’un atome.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui