Je veux démissionner de mon travail pour m’occuper de mes enfants et de ma santé
Fatwa No: 89170

Question

Je travaille depuis quelques années comme enseignante pour aider mon mari qui a toujours des projets à venir. En réalité, j’aime mon travail, mais avec quatre enfants, je me trouve fort épuisée, amaigrie et stressée, et je veux démissionner pour m’occuper de mes enfants et de ma santé. Si je continue de cette manière, je craquerai. Mon mari refuse totalement cette idée, car cela provoquera des problèmes financiers. Ai-je le droit de laisser le travail, même si cela cause des problèmes pécuniaires ? Et si je continue à travailler, ai-je le droit d’embaucher une femme de ménage, car mon mari refuse cette idée ? J’attends votre réponse.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

Allah, exalté soit-Il, a donné à l’homme l’autorité dans son foyer et l’a enjoint d’entretenir sa famille en disant (sens du verset) :

 

« Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs qu’Allah accorde à ceux-là sur celles-ci, et aussi à cause des dépenses qu’ils font de leurs biens » (Coran 4/34).

 

L’entretien est donc une obligation qui incombe à votre mari, et il n’a pas à vous obliger à travailler, d’autant plus que la femme, selon la règle de base, doit rester chez elle pour prendre soin de son foyer et de ses enfants. Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « Restez dans vos foyers » (Coran 33/33).

 

Cependant, si elle accepte de travailler et que son mari accepte de lui apporter une personne qui l’aide dans le ménage et dont on ne craint aucun tort à l’égard des enfants, et si le travail qu’elle fait est licite et à l’abri des interdits, comme la mixité entre hommes et femmes, nul grief de travailler pour aider son mari et éviter les conflits. Sachez que l’argent que vous touchez de votre travail vous appartient et que vous pouvez en disposer comme vous voulez dans les limites de ce qui est licite.

 

Nous vous conseillons de discuter avec votre mari avec gentillesse et dans le souci de l’intérêt de la famille. Vous pouvez en cela avoir recours à une personne qui a de l’influence sur lui. Mais méfiez-vous de tout ce qui peut entraîner les conflits.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation