Accuser les califes bien guidés d’incroyance ou d’égarement revient à démentir le Messager d’Allah (Salla Allahou Alaihi wa Sallam)
Fatwa No: 89535

Question

Que dire d’un musulman qui ne croit pas aux califes du Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) ? Est-il considéré comme apostat ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

Nous ne savons pas ce que signifie « ne pas croire aux califes ». Si le sens est que les quatre califes sont mécréants et égarés, cela relève certes de l’incroyance et revient à démentir le Messager d’Allah () qui a loué les quatre califes avec d’autres Compagnons (). Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset):

 « Les tout premiers [croyants] parmi les émigrés et les Auxiliaires et ceux qui les ont suivis dans un beau comportement, Allah les agrée, et ils l'agréent. Il a préparé pour eux des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, et ils y demeureront éternellement. Voilà l'énorme success ! » (Coran 9/100)

Les meilleurs des Muhadjirs et des Ansars étaient les quatre califes bien guidés. Allah, exalté soit-Il, dit encore (sens du verset) :

« Allah a très certainement agréé les croyants quand ils t'ont prêté le serment d'allégeance sous l'arbre. Il a su ce qu'il y avait dans leurs coeurs, et a fait descendre sur eux la quiétude, et Il les a récompensés par une victoire proche » (Coran 40/18)

Parmi ceux qui ont prêté serment au Prophète () ce jour là se trouvaient Abû Bakr, ‘Umar et ’Ali, , et le Prophète () a prêté serment pour ‘Uthmân, .

Le Prophète () a dit :

« Attachez-vous à ma Sunna et la Sunna des califes bien guidés, mordez-y avec vos molaires. Et prenez garde aux innovations en matière de religion car toute innovation est un égarement. » [(Ahmad, Abû Dâwûd, al-Tirmîdhi, Ibn Ibn Mâdja, hadith Sahîh)]

Accuser les califes d’incroyance ou d’égarement revient à démentir toutes ces énonciations.

Dans l’explication du Sahîh de Mouslim, l’imam al-Qurtubî, qu’Allah lui fasse miséricorde, a dit : « Il n’y a aucune divergence sur l’obligation de respecter les Compagnons et l’interdiction de les insulter. Il n’y a pas de divergence non plus sur le fait que toute personne qui les taxe d’incroyance ou d’égarement doit être tué parce qu’elle nie un fait bien connu de la Charia et dément le Messager d’Allah (). Il en est de même pour celui qui accuse l’un d’eux de pareilles choses »

La preuve de l’incroyance de celui qui prétend la mécréance et l’égarement des quatre califes ou de l’un d’eux  se trouve dans les livres de la Sunna et les registres de l’Islam. Chacun d’entre eux avait ses vertus et ses exploits. Celui qui les dénonce doit être qualifé d’incroyant. Qu'Allah, exalté soit-Il, soit satisfait d’eux tous et qu’Il fasse que nous les rejoignions aux Jardins des délices.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui