Son père l’a obligé à épouser une jeune fille alors qu'il était amoureux d'une autre
Fatwa No: 89877

Question

Mon père m’a obligé à épouser une jeune fille que je ne voulais pas. J’aime une autre fille qui, je pense, n’acceptera pas d’être une seconde épouse. Je ne sais pas si je pourrai être équitable avec cette jeune fille que mon père m’a obligé à épouser il y a huit mois. Etant donné qu’Allah, exalté soit-Il, nous autorise dans sourate al-Nissâ’ à « épouser une femme à la place d'une autre »(C 4:20), est-ce que je commets un péché si je divorce de cette jeune fille ?
J’aimerais divorcer d’elle et épouser celle que j’aime, que dit la charî‘â à ce sujet ? Allah, exalté soit-Il, ne sera-t-Il pas Satisfait de moi si j’épouse celle que j’aime ? Si j’avais pu choisir depuis le début, je l’aurais choisie et je n’aurai pas divorcé d’elle. J’aimerais épouser la fille que je veux.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses companons :

A l’origine, le divorce est permis mais il peut être désapprouvé, interdit, recommandé ou obligatoire selon les cas. Nous pensons que vous ne devez pas divorcer de cette femme. Patientez plutôt quelque temps surtout que votre mariage avec elle était voulu par vos parents. Cette femme peut être une bénédiction pour vous si vous l’avez épousée pour satisfaire vos parents.

Sachez que la vie conjugale n’est pas fondée seulement sur l’amour. Combien de mariages fondés sur l’amour se sont terminés par un échec cuisant et la séparation des deux époux ? Il a été transmis que ‘Omar, , a dit :« Toute les maisons ne sont pas fondées sur l’amour mais sur la vertu et la religion.»

L’amour peut naître si les deux époux se comportent bien l’un envers l’autre et si chacun répond aux désirs de l’autre.

Si vous pouvez la garder, épouser l’autre, et être équitable envers les deux, alors faites-le. Mais si vous en êtes arrivé au point de ne plus pouvoir vous comporter gentiment avec elle et ne plus être en mesure de respecter ses droits, mieux vaut alors divorcer. Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset):

« Si les deux époux préfèrent se séparer, Allah, dans Sa généreuse Bonté, assurera à chacun d'eux un meilleur destin, car Allah est Plein de largesses et Sa Sagesse est infinie ! » (Coran 4/130)

Nous vous conseillons d’accomplir la prière de l’Istikhâra avant de prendre une décision et de prendre l’avis de ceux en qui vous avez confiance parmi vos frères musulmans.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui