Combien de temps un homme peut-il se remarier après la mort de sa femme ?
Fatwa No: 90270

Question

L’homme peut-il se remarier après la mort de sa femme ? Combien de temps après peut-il le faire; y a-t-il des règles pour cela ? Quelle est la période de deuil ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons.

Il n’y a aucun mal à ce qu'un homme se marie une deuxième fois après la mort de sa femme ou avant sa mort. S’il désire se marier après sa mort, il n'a aucun délai à observer. Il peut le faire immédiatement. Les oulémas sont  d’avis à l’unanimité que l’homme n’a pas à laisser passer un délai de viduité suite à la mort de sa femme ou à son divorce d’elle. Cela à moins qu’il n’y ait un empêchement à cela comme dans le cas où il divorce d’elle et désire se marier à sa sœur, à sa tante ou à une autre femme qu’il ne lui est pas licite d’épouser en même temps qu’elle, ou dans celui où il a divorcé de sa quatrième femme et désire en épouser une autre. Dans ce cas, il attend que le délai de viduité de sa femme divorcée d’un divorce Radj‘y (révocable) soit terminé, selon l’avis unanime des oulémas. Il en est de même pour le divorce Bâ’in (irrévocable) chez la majorité des oulémas. Tandis que dans le cas de la mort de sa femme il peut se marier sans attendre.

Il n’y a pas non plus de période de deuil pour l’homme qui perd sa femme. Seule la femme doit passer une période de deuil parce que cela empêche que les hommes ne la désirent. En effet, si elle se pare, ils la désireront et chercheront à l’épouser et auront ainsi des rapports avec elle avant qu’elle n’ait terminé son délai de viduité, ce qui entraînera une confusion des lignages; or cela est interdit. C’est la sentence pour la femme qui perd son mari.

Quant au mari, il n’a pas à passer une période de deuil parce que son mariage immédiat après le décès de sa femme n’entraînera pas de confusion des lignages.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation