L’enfant d’une femme divorcée vit chez oncles paternels qui refusent de le laisser partir avec sa mère
Fatwa No: 90546

Question

J’aimerais connaître la solution islamique équitable au problème suivant :
Une femme divorcée de son mari a un enfant qui vit avec ses oncles paternels qui ont pris soin de lui presque tout le temps. Ensuite le père est mort et l’enfant est demeuré avec ses oncles. La mère voyait l’enfant alors qu’il était chez ses oncles et restait avec lui quelque temps. Maintenant que l’enfant a 10 ans la mère essaye de l’emmener aux Etats-Unis où elle habite avec sa mère et ses frères. Les oncles refusent l’idée et ne veulent pas le lui laisser. Ils disent qu’ils n’aiment pas la mère parce que, bien qu’elle se couvre la tête, elle vit à l’occidentale, porte des habits serrés, et a une mauvaise nature. Quelle est la solution équitable à ce problème ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

Certains oulémas ont dit que, arrivé à l’âge du discernement évalué à 7 ans, l’enfant peut choisir entre sa mère ou son père ou les proches masculins du côté du père (agnats) si celui-ci est mort. Ainsi si cet enfant est arrivé à l’âge de dix ans, il peut choisir entre sa mère et ses oncles si ce sont ses agnats les plus dignes d’assurer sa garde. Mais s'il y a chez sa mère quelque chose qui l'empêche qu’elle assume cette tâche, comme le fait que l’on craigne qu’elle ne nuise à sa foi, elle ne peut le prendre, surtout si elle désire l'emmener dans un pays où il y a à craindre pour le credo et l’éthique du garçon.

Nous vous rappelons que la meilleure chose à faire pour ce type de problèmes est de prendre l’avis des autorités religieuses habilitées à les examiner telles les tribunaux religieux.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation