Il parle tout le temps avec son ex-épouse
Fatwa No: 96632

Question

Ma mère est mariée avec un homme divorcé qui a eu des enfants de son premier mariage. Il est encore en contact avec son ex-femme, ils se parlent au téléphone à propos des enfants. Chaque fois qu’il appelle pour parler à ses enfants elle l'insulte, le sermonne et lui dit qu’il ne s'occupe pas de ses enfants. Elle dit à ses enfants qu’il n’est pas marié avec ma mère et que c’est une relation hors mariage. Ma mère est jalouse parce qu’il parle au téléphone longtemps avec la mère de ses enfants. J'aimerais savoir si cela est permis qu’il parle tout le temps avec son ex-épouse.

Réponse

Louange à Allah.  Paix et salut sur Son Prophète.

Chère sœur,

 

Sachez que si la Idda, délai de viduité, de la divorcée arrive à terme sans que son époux ne la reprenne, elle devient pour lui une femme non-Mahram, donc étrangère.

 

Si, en cas de nécessité, il doit la contacter personnellement, qu'il le fasse tout en se pliant aux restrictions et aux normes de la Charia et en veillant à ce que le discours soit limité dans la mesure du possible.

 

Quant aux insultes de cette femme à l'encontre de son ex-époux et ses propos selon lesquels sa relation avec son épouse actuelle est illégitime, il s'agit là d'une accusation de fornication, autrement dit, de diffamation. C'est un péché dont il faut se repentir.

 

A cet égard, le Prophète, , a dit qu'injurier le musulman est une perversion. Ce Hadith est rapporté par Boukhari et Muslim.

 

Par ailleurs, cet homme est tenu de pourvoir aux besoins de ses enfants conformément à la bienséance. D'ailleurs, le Prophète, , a dit que c'est un grand péché et un énorme méfait que l'homme abandonne ceux qui sont à sa charge sans leur fournir les moyens de subsistance et sans pourvoir à leurs besoins. Ce Hadith est rapporté par Abou Dawoud, An-Nassaï et d'autres.

 

Quant à votre mère qui est son épouse actuelle, elle doit craindre Allah, Exalté soit-Il, et ne pas accuser son mari d'avoir commis un mal tant que ses contacts avec son ex-épouse demeurent dans la mesure de ce qui est permis et du devoir qui lui incombe vis-à-vis de ses enfants ; un devoir qui implique qu'il demande de leurs nouvelles et les entoure de sa bienveillance.

 

Et Allah sait mieux.

 

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui