La visite de la tombe d'un polythéiste est permise
Fatwa No: 96717

Question

Je suis une musulmane mariée avec un allemand converti à l’Islam depuis 1985 al Hamdoulillah. Nous avons visité sa mère chrétienne âgée de 83 ans. Elle s'est attristée se rappelant la mort de son fils, en 1995 et a pleuré puis nous a demandé mon mari et moi d'aller avec elle au cimetière. Mon mari et moi avons hésité ne sachant pas la gravité de la chose puis nous avons accepté par pitié pour une mère en détresse. Mon mari voulait aller avec elle au cas où il lui arriverait un malheur il ne voulait pas la laisser seule. Moi, bien sûr je ne suis pas allée dans l'intention de visiter une tombe mais je voulais seulement l'accompagner par pitié. Depuis mon entrée au cimetière j'ai récité sans arrêt sourate al Kafiroune ne sachant que faire.
Ma mère m'a dit après cela que c'était un grand péché que nous avons commis et la malédiction d’Allah et des Anges pesait sur nous.
Après cela j’étais angoissée et je ne sais que faire, kaffara ?
Est-ce que cela est aussi grave que le dit ma mère ? Maintenant je sais que c'est un grand Haram surtout pour une femme. Conseillez-moi. J'ai peur, je suis très angoissée et j'ai honte de parler de ce sujet.

Réponse

Louange à Allah.  Paix et salut sur Son Prophète.

Chère sœur,

 

Nous espérons qu'il n'y a pas de mal à ce que vous ayez accompagné votre belle-mère en visitant la tombe de son fils. Plusieurs Oulémas ont estimé que la visite de la tombe d'un polythéiste est permise.

 

Certains Foukahas, jurisconsultes, hanbalites reconnaissent licite la visite de la tombe d'un polythéiste puisque le prophète, , a visité la tombe de sa propre mère (rapporté par Muslim).

 

De plus, le fait que votre mari accompagne sa mère âgée de peur qu'elle ne subisse de tort est certainement pris en considération au niveau de la Charia, peut-être même que c'est un acte de bienfaisance et Allah, Exalté soit-Il, nous a ordonnés de maintenir la piété filiale même lorsqu'il s'agit de parents polythéistes conformément au verset suivant : « Et si tous deux te forcent à M’associer ce dont tu n’as aucune connaissance, alors ne leur obéis pas ; mais restes avec eux ici-bas de façon convenable. »  (Sourate 31 /Verset 15)

 

De même, il est permis aux femmes de visiter les morts selon l'opinion de la majorité des Oulémas. Par conséquent, rien n'empêche que vous l'accompagniez.

 

Cependant, nous vous conseillons de veiller à appeler cette femme âgée à l'Islam, par la parole, l'acte, la bienfaisance envers elle et par la piété filiale de son fils, en espérant que cela soit une raison pour qu'elle se convertisse à l'Islam.

 

Quant à ce que vous a dit votre mère au sujet de votre visite du cimetière, nous avons déjà mentionné qu'on pouvait considérer la visite des femmes aux cimetières comme une sorte d'exhortation voire un appel à la méditation. C'est là l'opinion de la majorité des Oulémas. Elle a été confirmée par plusieurs preuves telle que cette invocation faite par le Prophète, , lorsqu'il a appelé Aicha à réciter, pendant qu'elle visitait les cimetières :

" Assalamou Ala Ahl Ad-Diyar mina Al Mou’minine wal Mouslimine, wa Yarhamou Allahou Al Mostaqdimina minna wal Mosta'khirine, wa Inna In Chaa Allahou Bikoum Lahiqoune."

 

" Que le salut soit sur vous, habitants de ces demeures, croyants et musulmans. Qu’Allah accorde Sa grâce à ceux qui sont morts avant nous et à ceux qui vont les suivre. Nous allons, si Allah veut, certainement vous rejoindre " [rapporté par Muslim].

 

Notons également le Hadith selon lequel le Prophète, , a ordonné à une femme de craindre Allah et de patienter quand il l'a vue s'effondrer en larmes près d'une tombe (rapporté par Boukhari).

 

Le Prophète, , n'a pas condamné le fait qu'elle se trouve dans ces lieux et ne lui a pas ordonné de les quitter mais l'a appelée en revanche à patienter. Et nombreuses sont les preuves à cet égard.

 

Quant à l'anathème qu'a mentionné votre mère, il ne concerne que les femmes qui visitent les tombes fréquemment. Le Prophète, , a dit qu'Allah a maudit celles qui visitent fréquemment les tombes (rapporté par Ahmed, At-Tirmidhi et Ibn Maja).  

 

Ce Hadith désigne donc les femmes qui vont fréquemment au cimetière, conformément à l'interprétation d'Al-Qourtoubi qui a expliqué que la raison derrière ces paroles est que les visites fréquentes des tombes par les femmes peuvent priver leurs maris de leurs droits et que durant ces visites, les femmes commettent des actes détestables tels que les cris, les lamentations et autres.

 

Par conséquent, vous ne devez pas vous inquiéter ni avoir peur car vous êtes loin d'avoir commis un péché capital, grâce à Allah.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui