La première décade de Dhul-Hijja, une occasion unique de s'approvisionner pour l'au-delà

La première décade de Dhul-Hijja, une occasion unique  de s
5968 2207

Louange à Allah à la hauteur de Ses bienfaits et du supplément de Faveur qu’Il accorde. Ô notre Seigneur, louange à Toi comme il se doit à Ta Majesté et à la Magnificence de ton Pouvoir. Gloire à Toi, ô Allah, mes louanges sont bien en deça de ton dû, Tu es comme Tu T’es loué Toi-Même. Que la paix, le salut et la bénédiction d'Allah soient sur notre maître Mohammad, ainsi que sur la famille et ses Compagnons.
La première décade de Dhul-Hijja, fait partie des périodes de bienfaits qui constituent des occasions merveilleuses pour s'approvisionner pour l'au-delà. Parmi les actions que nous pouvons y accomplir et qui nous rapprochent d'Allah, exalté soit-Il, citons :


1- Le fait de multiplier les actes d'adoration surérogatoires : ils constituent l’un des meilleurs moyens de se rapprocher d'Allah, exalté soit-Il. Allah, exalté soit-Il, dit dans le hadith Qudusi:
« Mon adorateur ne cesse de se rapprocher de Moi par les actes surérogatoires jusqu’à ce que Je l’aime. Une fois que Je l’aime, Je deviens l'oreille par laquelle il entend, l'œil avec lequel il voit, la main avec laquelle il saisit et le pied avec lequel il marche. S'il M'invoque, Je l'exauce et s'il se réfugie auprès de Moi, Je le protège (…) » (Boukhari)


2- Le jeûne du jour de 'Arafat : le jeûne du jour de 'Arafat est un acte d'adoration qui concerne surtout les non pèlerins. Il est certifié que le Messager () a dit : « Nous avons bon espoir, en jeûnant le jour de 'Arafat, qu'Allah, nous pardonne nos péchés de l’année passée et de l'année en cours. » (Mouslim)


3- Les mérites du jour du Nahr (jour du sacrifice) : de nombreux Musulmans n’ont pas conscience des mérites de ce jour alors que beaucoup d'oulémas estiment qu'il est le meilleur jour de l'année, voire meilleur que le jour de 'Arafat. Ibn al-Qayyim, qu'Allah lui fasse miséricorde, a dit : « Le meilleur jour aux yeux d'Allah, est le jour du sacrifice, et il s'agit là du jour du grand pèlerinage. »
Le Messager () a dit : « Les jours les plus importants aux yeux d’Allah, exalté soit-il, sont : le jour du sacrifice et le jour du Qarr » Le jour du Qarr étant le jour de repos à Mina, à savoir le onzième de Dhul-Hijja.» (Abou Dawoud).
Certains oulémas pensent que le jour de 'Arafat est meilleur que le jour du sacrifice d'autant plus que le jeûne du jour de 'Arafat engendre l'absolution des péchés de deux années et qu'il n'est pas un jour où Allah, exalté soit-Il, affranchisse autant de gens de l'Enfer que le jour de 'Arafat étant donné qu'Allah, exalté soit-Il, se rapproche de Ses serviteurs et se prévaut, auprès de Ses anges, des pèlerins se tenant ce jour-là sur le mont 'Arafat.
L'avis juste à ce propos est le premier car le hadith allant dans ce sens n'est contredit par aucun autre hadith. Que ce jour soit le meilleur ou qu’il s’agisse de celui de 'Arafat, le musulman, pèlerin ou non pèlerin ce jour-là, doit être particulièrement soucieux d’en tirer profit et de saisir l'occasion qui s'y présente.


4- La piété filiale et l'entretien de ses liens de parenté : Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) :
« Et ton Seigneur a décrété : “N’adorez que Lui ; et (marquez) de la bonté envers les père et mère : si l’un d’eux ou tous deux doivent atteindre la vieillesse auprès de toi, alors ne leur dis point : ‘Fi !’ Et ne les brusque pas, mais adresse-leur des paroles respectueuses. » (Coran 17/23)
La piété filiale est l’un des meilleurs actes d’obéissance à Allah, exalté soit-Il. Ibn Mas'ûd, qu'Allah soit satisfait de lui, a rapporté  :« Je demandai au Prophète () quel était l'acte le plus méritoire.
– “La prière faite au moment prescrit”, répondit-il.
– “Et ensuite ?”, repris-je.
– “La piété filiale”, répondit-il.
– “Et après cela ?”, demandai-je encore.
– “Le djihad dans le sentier d'Allah”, dit-il.
Un homme alla trouver le Messager () pour lui demander de lui permettre de se livrer au djihad qui est une des meilleures œuvres. Le Messager () demanda à cet homme:  « Tes parents sont-ils encore en vie ?
– “Oui”, répondit l'homme.
– “Pour toi le djihad, c'est de les servir”, dit le Messager (). » (Boukhari).
Parmi les formes de piété filiale figurent : le fait d'avoir un visage souriant en les rencontrant, de les servir et les rendre heureux, de les aider et de supporter les préjudices provenant de leur part.
Parmi les formes de piété filiale figure aussi la mise en pratique de la parole du Messager () lorsqu'un homme vint lui demander : «Y a-t-il quelque bonté que je puisse accomplir envers mes parents après leur mort ? » Le Prophète () répondit : « Oui. Il y a quatre choses dont tu peux t’acquitter : prier et demander le pardon d’Allah pour eux, tenir leurs promesses, honorer leurs amis, et entretenir leurs liens de parenté » (Ahmad).
Il y a plusieurs versets et hadiths qui traitent de l'entretien des liens de parenté dont le hadith suivant du Messager () :
« Les liens de parenté sont suspendus au Trône et invoquent Allah en ces termes : “Qu'Allah préserve ses liens avec celui qui nous préserve, et qu'Allah rompe tout lien avec celui qui nous rompt” ». (Boukhari et Mouslim).
Parmi les moyens les plus importants de préserver ces liens avec ses proches parents, figure le fait de leur indiquer le bien, de leur faire la promotion de la vertu et la prévention contre le vice, prendre de leurs nouvelles et pourvoir à leurs besoins.


5- L'accomplissement de la prière nocturne même en accomplissant un petit nombre de rak'ât (unité de prières) : Allah, exalté soit-Il, fait l'éloge des habitants du Paradis pour certaines qualités dont le fait qu'ils accomplissaient la prière nocturne ; Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « ils dormaient peu, la nuit » (Coran 51/17). Accomplir la prière nocturne est un acte d'adoration qui relie le cœur du serviteur à Allah, exalté soit-Il, et le rend capable de surmonter les tentations de la vie d'ici-bas et de lutter contre son âme, au moment où le Seigneur, exalté soit-Il, descend vers le ciel le plus proche. Accomplir la prière nocturne est une sunna bien établie que le Messager () nous a incités à effectuer: Messager () a dit :
« Accomplissez la prière nocturne, car elle était observée assidûment par les pieux avant vous. Elle permet de se rapprocher d'Allah, exalté soit-Il, d'éviter les péchés et d'expier les fautes, et c'est grâce à elle que les maladies du corps sont repoussées » (Ahmad)
Il est préférable de se réveiller durant le dernier tiers de la nuit et d'accomplir la prière nocturne, mais celui qui ne peut pas se réveiller peut accomplir la prière nocturne avant d’aller dormir, en la concluant par une prière impaire (witr).


Ô Allah, accorde nous le succès de faire ce que Tu aimes et agrées et fasse que nous soyons parmi ceux qui ont réussi à faire le bien et à s'éloigner des actes blâmables. Que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et tous ses Compagnons.

Écrit par 'Abd al-Malik al-Qâsim.

Articles en relation

Vertus du Hadj