L'homme passe-t-il en état de sacralisation par le simple fait de se vêtir de l'Ihrâm.
Fatwa No: 118714

Question

Le fait de revêtir le tissu de l'Ihrâm pour l'essayer, c'est-à-dire pour trouver la bonne taille, fait-il passer la personne en état de sacralisation ? Cette personne ne peut-elle alors se désacraliser que par l'accomplissement des rituels ? Qu'en est-il si son intention était simplement de l'essayer sans intention de sacralisation ? Et si le simple fait de revêtir le tissu de l’Ihrâm avait comme conséquence de se mettre en état de sacralisation, la désacralisation se fait-elle alors après une 'Omra ou un Hadj ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons : 

L'état de sacralisation, comme l'on dit les savants, est l'intention de commencer le rituel et cela n'a aucun lien avec le fait de revêtir l’Izâr et le Ridâ’ qui composent l'habit qu’on appelle l'Ihrâm. D'ailleurs, ces vêtements ne sont pas particuliers à l’état de sacralisation et celui qui formule l'intention de sacralisation alors qu'il ne porte pas cet habit d'Ihrâm, son état de sacralisation est alors valide et il lui incombe d'enlever tout vêtement cousu sur-le-champ. Celui qui revêt le vêtement de l'Ihrâm ne passe donc pas ainsi en état de sacralisation tant qu'il ne formule pas l'intention de commencer le rite et il n'y a pas de divergence à ce sujet entre les savants.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Vertus du Hadj