Il n'est pas permis de faire un sacrifice au nom de quelqu’un qu'on n’entretient pas
Fatwa No: 13844

Question

Je passe les vacances des deux fêtes chez mon oncle qui est également mon beau-père. Lors de la fête du sacrifice, je n'ai pas immolé d’animal car mon oncle l’a fait, puis-je me contenter du sacrifice que fait mon oncle ou bien dois-je faire un sacrifice, moi aussi? Si je dois immoler une bête, moi aussi, qu'est-ce qu'il m'incombe de faire pour les années passées durant lesquelles je n'ai pas fait de sacrifice?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

 

 

Selon l'avis prépondérant des oulémas, le sacrifice suffit pour la personne qui le fait, et pour les membres de sa famille qu'il entretient, même de façon volontaire.

 

Par ailleurs, il ressort de votre question que votre oncle ne vous entretient ni vous ni vos enfants. Par conséquent, le sacrifice de votre oncle ne vous concerne en rien, mais il vous est permis, à tous les deux, de vous associer pour l’offrande d'un chameau ou d'une vache. Par contre, il n'est pas permis de vous associer pour un mouton.

 

Il vous incombe de faire un sacrifice pour vous et vos enfants, même si vous êtes chez votre oncle et il ne vous incombe pas de rattraper les sacrifices non accomplis des années passées car le sacrifice est fortement recommandée (et non obligatoire) pour la majorité des oulémas, mais si vous voulez le faire, vous le pouvez.

Ibn Qudâma, qu'Allah lui fasse miséricorde, dit dans son livre intitulé al-Mughnî : « Si le temps d'abattage de la bête passe et si ce sacrifice est obligatoire, il égorgera la bête à titre de rattrapage tout en faisant d’elle ce qu’on en ferait au temps prescrit. Si par contre le sacrifice est surérogatoire, il a le choix dans sa façon d’agir »

 

 

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Vertus du Hadj