Hadj fait avec des indemnités reçues pour un licenciement abusif
Fatwa No: 200691

Question

As-Salem aleykoum, Suite à un licenciement abusif, un tribunal a décidé, d'après la loi du travail française, que l'employeur devait versée des indemnités à son ancien employé. Est-il légal pour la personne qui a reçu ces indemnités de s'en servir pour faire le hadj ? Baraka Allahu fikoum.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons : 


Nous ne pouvons juger de la légalité ou de l’illégalité de cet argent acquis du seul fait qu’il a été décidé par un tribunal positiviste, car le jugement d’un fait dépend de sa conception.
Il se peut que le travailleur mérite cet argent suite aux modalités du contrat et il lui est ainsi permis d’en profiter dans les diverses circonstances licites : le Hadj ou pour couvrir ses charges obligatoires.
Mais il se peut que l’argent ait été pris illégalement à l’employeur sous la contrainte d’une loi injuste, cela ne permet pas au travailleur de se l’approprier s’il ne le mérite pas, car le jugement du gouverneur ou du juge légal, à plus forte raison le positiviste, ne rend pas licite ce qui est interdit ou vice versa.
Les critères qui permettent de savoir si le travailleur mérite ou non cette indemnité sont les modalités du contrat signé avec l’employeur et les lois considérées dans l’organisation du travail et des travailleurs lesquelles représentent les modalités d’usage entre eux.
Nous vous recommandons d’exposer votre affaire aux centres islamiques dans votre pays ou d’en parler de vive voix aux oulémas.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Vertus du Hadj