Autorisation de faire un sacrifice au nom d’une personne décédée et en faire une aumône
Fatwa No: 3278

Question

Est-il permis de sacrifier une bête au nom d'une personne décédée ? Est-il préférable de sacrifier une bête ou de donner son prix en aumône en son nom ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction d'Allah soitent sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons  :

 

Le sacrifice est une Sunna en ce qui concerne les personnes vivantes. Mais si avant de mourir une personne recommande dans son testament le sacrifice d'une bête (dans les limites du tiers de ses biens) ou décide de l’intégrer dans un Waqf, il est obligatoire de respecter ce testament ou ce Waqf. Si le défunt n'a fait ni testament ni Waqf et que l'un de ses proches ou autre veut sacrifier une bête en son nom, c'est un acte de bienfaisance considéré comme une aumône versée en faveur du défunt.

 

Il n'est pas nécessaire de faire un sacrifice pour chaque personne décédée. On peut sacrifier une bête au nom de plusieurs morts ou même pour des personnes décédées et vivantes de sa famille.

 

Celui qui veut sacrifier une bête au nom d’une personne décédée est autorisé à faire aumône pour lui du prix de la bête, et cela est préférable, à moins que l'on sache que le défunt souhaitait que l'on égorge une bête pour lui après sa mort, le sacrifice serait alors prioritaire dans ce cas, car il y a en cela une bienfaisance faite à l’égard du défunt en respectant sa volonté.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Vertus du Hadj