Doit-on obligatoirement procéder au partage de l’heritage avant d’effectuer le Hadj pour un défunt ?
Fatwa No: 379504

Question

Salam âlikoum, doit-on obligatoirement procéder au partage de l’heritage avant d’effectuer le Hadj pour un défunt. La somme laissée par le défunt correspond au montant du pèlerinage. Si nous sommes amenés à partager cette somme, le Hadj ne pourra pas être effectué. Je vous remercie d’avance pour votre réponse. Barakallah oufeekoum.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :


Si un musulman capable d’effectuer le Hadj meurt sans l’avoir accompli, il faut qu'on fasse le Hadj à sa place. Ibn Qudâma (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) a dit dans son livre al Mughnî : « Lorsqu'une personne décède alors qu'elle avait l'obligation d'accomplir le Hadj et ne l'a pas fait, il est alors obligatoire de prélever sur les biens qu'elle laisse de quoi accomplir le Hadj et la 'Umra à sa place, et cela, qu'elle ait manqué de l'accomplir par négligence ou pour toute autre raison. »
Al Nâwâwi a dit dans al-Majmû’ : Nous avons déjà mentionné que l’avis de notre école jurisprudentielle stipule que si une personne disposant de fonds lui permettant de faire le pèlerinage meurt sans le faire, il est un devoir qu’on prenne de son héritage une somme suffisante pour que quelqu’un accomplisse le Hajj à sa place, qu’il ait enjoint cela ou pas. »

 
D'après ce qui précède nous pouvons déduire que si le défunt en question remplissait toutes les conditions d’obligation du Hadj, le prélèvement des frais permettant de le faire à sa place passe avant le droit des héritiers et de ce fait il n’est pas permis de partager son héritage avant de prélever les frais du Hadj et si ces derniers viennent à bout de tout l'argent de l'héritage les héritiers n'auront dans ce cas.

Et Allah sait mieux

Fatwas en relation

Vertus du Hadj