La sagesse derrière l’interdiction du port des habits ordinaires pendant l’Ihrâm
Fatwa No: 38575

Question

Quelle est la sagesse derrière l’interdiction de porter des habits ordinaires pendant l’Ihrâm ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons : 

Ce qu’il est interdit au pèlerin en état d’Ihrâm de porter est tout vêtement ajusté (Makhît), à savoir : tout habit taillé selon les formes  du corps comme la chemise, le pantalon, le manteau, etc. et non ce qui contient des fils ou des coutures comme le comprennent certains.

La source de cette disposition est le Hadith : «Le pèlerin en état d’Ihrâm ne revêt ni tunique, ni turban (…)» (Boukhari et Mouslim)

La raison en est, et Allah sait mieux, que le vêtement drapé incite celui qui le revêt à l’humilité, à la modestie et à la soumission à Allah, le Très Haut, et lui rappelle l’Au-delà, au point où les ornements, les apparences et les parures ne le séduisent plus.

De même, cette tenue commune à tous les pèlerins symbolise l’union des Musulmans et indique leur égalité. Ils portent des habits identiques pour que personne ne critique l’autre ni ne se distingue de lui. S’ils étaient libres de s’habiller à leur gré, on distinguerait le riche du pauvre et le gouverneur du gouverné.

Cette tenue rappelle également au pèlerin qu’il est en état d’Ihrâm et l’incite ainsi à multiplier les invocations et le Dhikr et à éviter les péchés et les interdits.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Vertus du Hadj