L’Ihrâm (l’entrée en état de sacralisation) avant d’atteindre le Mîqât est valide mais détestable
Fatwa No: 41145

Question

Nous sommes allés cette année accomplir la ‘Umra et nous sommes passés par le Mîqât sans nous y arrêter pour y accomplir la prière car nous ne savions pas par où entrer. Nous nous étions déjà mis en état d’Ihrâm et avions formulé l’intention d’accomplir ce rite à une distance de 10 km environ avant le Mîqât. Maintenant, que devons-nous faire ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons :  

 

Si vous êtes arrivés au Mîqât (les lieux à partir desquels les pèlerins en route pour le hadj ou la 'Oumra, doivent revêtir l'Ihrâm) étant déjà en état d’Ihrâm, votre Ihrâm est valide et aucune expiation ne vous incombe. La prière que les oulémas ont jugée souhaitable doit être accomplie avant l’Ihrâm et ne doit pas nécessairement être accomplie au Mîqât. Cette prière est jugée souhaitable seulement et celui qui la néglige n’est redevable d’aucune expiation.

 

Selon Ibn al-Mundhir : « Les oulémas sont unanimes sur la validité de l’état d’Ihrâm de celui qui y entre avant d’arriver au Mîqât, mais il est préférable de le faire au Mîqât et il est détestable de le faire avant d’y arriver. Cet avis a été rapporté également de ‘Umar et de ‘Uthmân, qu'Allah soit satisfait d’eux. Tel est également l’avis que partagent al-Hassan, ‘Atâ’, Mâlik et Ishâq. Quant à Abû Hanîfa, il a dit : “Il est préférable pour le pèlerin qu’il revête l’Ihrâm à partir de son pays”. Al-Châfi’i partage le même avis des deux autres écoles de Fiqh. » (Ibn Qudâma – Al-Mughni).

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Vertus du Hadj