Si celui qui fait le Tawâf a perdu les ablutions pendant le Tawâf et qu’il n’a pas refait les ablutions
Fatwa No: 42504

Question

Avoir des flatulences pendant le Tawâf autour de la Ka’ba annule-t-il la ‘Umra? Est-il obligatoire de recommencer les ablutions si on a des flatulences ? Et si cela est difficile à cause de la grande foule, que faire ? Et si les autres rites sont achevés, qu’est-ce qu’il faut faire ?

Réponse

Louanges à Allah et que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur Son Prophète et Messager Mohammed ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

 

La pureté est l'une des conditions de validité du Tawâf. Donc en l'absence de pureté le Tawâf perd sa validité. Cest l’avis de la majorité des savants.

Si la personne qui effectue le Tawâf a commis un acte qui invalide les ablutions pendant le Tawâf et qu'il n'a pas refait ses ablutions, son Tawâf n’est pas valable et il doit le refaire tant qu’il est à la Mecque. S’il est revenu dans son pays il n'est pas tenu de repartir pour effectuer le Tawâf mais il doit obligatoirement égorger un mouton et  distribuer sa viande aux pauvres du Haram. Ibn Qudâma, qu'Allah lui fasse miséricorde, a dit : « L'imam Ahmad, qu'Allah lui fasse miséricorde, a dit : ‘S’il a effectué le Tawâf sans être en état de pureté rituelle, il doit le refaire s'il est à la Mecque et s’il est revenu dans son pays alors il doit faire une expiation qui consiste à égorger un mouton et  distribuer sa viande aux pauvres du Haram.’ » (Al Mughnî)

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Vertus du Hadj