Que doit faire une personne qui a tué des sauterelles au sein du Haram
Fatwa No: 61798

Question

Allah, exalté soit-Il, m’a donné la chance d’accomplir la ‘Umra durant le mois de Ramadan. Après m’être désacralisé et pendant que j’étais au Haram, un grand nombre de sauterelles est passé par là, et j’en ai tué beaucoup. Une fois chez moi, j’ai su qu’il n’était pas permis de chasser ou de couper les plantes à la Mecque. Veuillez m’éclairer.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur Son Prophète et Messager Mohammed ainsi que sur  sa famille et ses compagnons : 

Selon l’avis prépondérant des oulémas, il est interdit de tuer des sauterelles au sein du haram aussi bien pour celui qui est en état de sacralisation que pour celui qui ne l’est pas. Quiconque le fait doit une expiation équivalente à ce qu’il a tué. Certains érudits estiment qu’il doit donner pour chaque sauterelle tuée une datte. L’imam al-Nawawî, qu’Allah lui fasse miséricorde, dit dans al-Jâmi` : « Si un Muhrim (personne en état de sacralisation) tue des sauterelles, nous pensons qu’il est redevable d’une expiation ;  c’est l’avis de ‘Umar, ‘Uthmân et Ibn ‘Abbâs, ainsi que de ‘Attâ’, qu’Allah lui fasse miséricorde ». Al-‘Abdarî, qu’Allah lui fasse miséricorde, a dit : « C’est l’avis de tous les oulémas, à l’exception d’Abou Sa’îd al-Astakhrî, qu’Allah lui fasse miséricorde, qui est d’avis qu’aucune expiation n’est requise. Quant à al-Buhûti, qu’Allah lui fasse miséricorde, il dit dans Kachâf al-Qinâ : « Les sauterelles font partie des créatures que l’on chasse ; elles sont donc protégées, et doivent être traitées comme les oiseaux. Il faut donner une datte (en aumône) pour chaque sauterelle tuée » Ibn Qudâma, qu’Allah lui fasse miséricorde, dit dans al-Mughnî : il est interdit de pratiquer la chasse au Haram pour celui qui est en état de sacralisation comme pour celui qui ne l’est pas. Cette interdiction est basée sur les textes religieux et sur le idjmâ’ (consensus des savants). Nous pouvons citer à cet effet le hadith rapporté par Ibn ‘Abbâs, et de son père où le Prophète () a dit le jour de la conquête de la Mecque :

« Allah a rendu cette cité (la Mecque) sacré le jour ou Il a créé les cieux et de la terre. Elle est donc sacrée par cette décision d’Allah et continua de l’être jusqu’au Jour  de la Résurrection. Il n'a été permis à personne d'y livrer combat avant moi. Allah m’a donné l’autorisation d’y combattre que pendant une heure de la journée. Il n’est pas permis d'arracher les herbes qui y poussent, ni de couper ses arbres, ni de faire fuir son gibier, … » (Sahîh).

Les musulmans sont d’accord sur le fait qu’il est interdit de pratiquer la chasse au sein du Haram tant pour celui en état de sacralisation que pour celui qui ne l’est pas. Ce qui est interdit et protégé pendant la sacralisation, est interdit et protégé au Haram.

Etant donné ce qui précède, vous devez donner une aumône équivalente à la valeur des sauterelles que vous avez tuées. Si vous ne connaissez pas leur nombre vous devez opter pour le plus grand nombre possible, par mesure de précaution (car sinon vous n’en serez pas quitte.

Et Allah sait mieux

Fatwas en relation

Vertus du Hadj