Est-il permis d'utiliser l’argent destiné aux sacrifices pour financer des œuvres de bienfaisance ?
Fatwa No: 7381

Question

Une association collective recueille chaque année des dons pour acheter des bêtes en vue de les sacrifier et de distribuer leur viande aux nécessiteux à l'occasion de la fête du sacrifice. Est-il permis à cette association de garder une partie de ces dons pour s'en servir dans d'autres projets au profit des enfants ou dans d’autres œuvres de bienfaisance ? Informez-nous, qu'Allah vous récompense.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

 

L'argent des sacrifices n'est pas un bien public qu'on peut dépenser dans des projets d'intérêt général. Ce n'est pas non plus un droit réservé uniquement aux pauvres. C'est un acte d’adoration que les musulmans accomplissent à un moment déterminé. Allah, exalté soit-Il, l'a prescrit en souvenir de notre père Ibrâhîm (`Alaihi Assalâm), et en a fait un moyen pour accorder davantage de biens aux musulmans. Dans ce contexte, le Prophète () a dit :

 

«Ces jours sont des jours où l’on boit, mange et où l’on évoque Allah»

 

Partant, il n’est permis à la personne mandatée pour faire le sacrifice d'une bête d’agir que de manière à ce que ce sacrifice soit valable pour le propriétaire de la bête. Ainsi, il doit égorger la bête au moment déterminé et respecter les critères requis.

 

Il vous est interdit d'utiliser les dons destinés aux sacrifices dans des œuvres de bienfaisance car cela constitue une transgression des droits des donateurs.

 

Les actes d'adoration ne peuvent pas faire l'objet d'un Ijtihâd (effort d'interprétation) mais sont calquées sur les actes, les paroles et les approbations du Prophète ().

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Vertus du Hadj