Celui qui a effectué les circumambulations d’adieu puis a dormi, puis a quitté la Mecque à son réveil.
Fatwa No: 80442

Question

Un groupe de collègues a accompli le pèlerinage cette année. Au douzième jour de Dhul-Hidja, le deuxième jour de Tachrîq, ils ont décidé de se hâter. Ils ont achevé la lapidation avant midi. Ils ont ensuite quitté Mina pour se rendre à la maison sacrée où ils ont effectué le Tawâf d’adieu autour de la Ka’ba. Après ils ont dormi dans un quartier de la Mecque appelé Jabal al-Nûr jusqu'à neuf heures du matin et ils sont ensuite partis à Jedda. L’un de ces jeunes est actuellement à Jedda et un autre est reparti à Riyâd. Est-ce que leurs circumambulations d’adieu sont correctes ? Est-ce qu’ils doivent sacrifier une bête) ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur Son Prophète et Messager Mohammed ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

S’ils avaient la possibilité de sortir de la Mecque après le Tawâf d’adieu mais ont volontairement dormi pour se reposer alors ils doivent obligatoirement refaire leur Tawâf s’ils n’ont pas encore atteint la distance de Taqsîr (raccourcissement des prières) comme c’est le cas de la personne qui est à Jedda. Quant à celui qui a dépassé la distance de Taqsîr, comme celui qui est à Riyâd, il doit obligatoirement sacrifier une bête. Mais s’ils avaient l’intention de voyager après le Tawâf d’adieu mais qu’ils ont pris du retard pour une raison indépendante de leur volonté, comme l’organisation du voyage, le retard du bus ou autres, alors ils ne sont pas obligés de recommencer le tawâf d’adieu ; et ce sont eux qui connaissent le mieux leur situation.

L’imam al-Nawawî, qu’Allah lui fasse miséricorde, a dit : « S’il est sorti sans avoir effectué le Tawâf d’adieu alors nous disons qu’il doit revenir faire le Tawâf tant qu’il n’a pas atteint la distance de raccourcissement (des prières) depuis la Mecque. S’il a atteint cette distance il n’est pas obligé de revenir mais un sacrifice lui incombe. » (Al Majmû’)

Al-Kharqî, qu’Allah lui fasse miséricorde, a dit : « S’il part avant de faire le Tawâf d’adieu il doit revenir s’il est proche mais s’il est loin alors il doit une offrande sacrificielle.

Au final celui qui est arrivé à Jedda doit revenir pour faire le Tawâf  d’adieu et celui qui est à Riyâd doit une offrande.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Vertus du Hadj