Sentence relative à l'égorgement de l'offrande du Hadj tamattu' avant le jour du sacrifice
Fatwa No: 8754

Question

J'ai accompli le pèlerinage obligatoire l'an dernier en faisant un pèlerinage de type tamattu' avec un groupe d’amis et nous avons donné de l’argent à l’un d’entre nous en le mandatant d’égorger les offrandes à notre place le jour du sacrifice, mais la personne que nous avions mandatée a accompli l’égorgement avant le jour du sacrifice sans nous en faire part. Que dit la Charia concernant son acte? Est-ce que notre pèlerinage est valide? Devons-nous faire une nouvelle offrande? Et si je dois sacrifier une nouvelle offrande, m'est-il permis de mandater une autre personne pour le faire à la Mecque ces jours-ci?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

 

Il n’y a pas de divergence quant au fait qu'il est préférable que le pèlerin qui fait un pèlerinage de typeTamattu' sacrifie son offrande le jour du Nahr (sacrifice) après avoir lapidé la stèle d’al-'Aqaba tout comme le fit le Messager d’Allah (). Selon Anas ibn Mâlik, qu'Allah soit satisfait de lui, le Messager d’Allah () se rendit à Mina et se dirigea vers la stèle qu’il lapida. Puis, il regagna sa tente à Mina et fit le sacrifice. Ensuite,  il dit au coiffeur « Rase!» tout en indiquant le coté droit de sa tête, puis le côté gauche. Puis il distribua ses cheveux entre les gens.

 

Les oulémas eurent des avis divergents sur la question de savoir si l'égorgement de l'offrande avant le jour du sacrifice est valide ou non. Il n'y a pas à notre connaissance dans les textes du Coran et dans ceux de la Sunna une preuve claire pouvant privilégier l’un des deux avis. Les deux parties s’appuient, pour corroborer leur opinion, sur des textes pouvant être compris de différentes manières, des allusions et des raisonnements par analogies.

 

Partant, étant donné que cela a eu lieu comme vous l'avez décrit, nul grief à vous faire inchâ Allah et vous n'avez pas à égorger une nouvelle offrande. Puisse Allah agréer nos bonnes actions et les vôtres.

 

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Vertus du Hadj