La femme et la purification de l’âme durant le mois de Ramadan

La femme et la purification de l’âme durant le mois de Ramadan
8177 2711

Pour la plupart des musulmans, le mois de Ramadan signifie beaucoup plus que la simple abstinence ventrale et sexuelle. Il est une occasion de revivifier l'âme.

Les prières nocturnes dites ‘’prière de Taraaweeh’’, la rupture du jeûne, l’Iftaar, en famille ou entre amis sont les points culminant de l'année pour de nombreux musulmans. Toutefois, pour de nombreuses mamans musulmanes il est de plus en plus difficile d’assumer leurs différents rôles : travail, enfant, entretien de la maison et les nouvelles responsabilités qui viennent s’y ajouter en période de Ramadan.
Alors comment les mamans peuvent-elles gérer toutes ces fonctions et en même se réserver un temps pour leur pratique, leur spiritualité et leurs adorations ?

Nous savons que le mois de Ramadan est une sorte d’entrainement pour les musulmans. Il est une occasion de renouveler les bonnes pratiques et de développer de bonnes habitudes que nous espérons maintenir jusqu'au prochain Ramadan. Un exemple de ces bonnes habitudes est de faire attention à ces intentions avant toute action. Avoir une intention pure et noble est une forme d’adoration, il s'agit d'un moyen facile pour les femmes de faire des adorations même avec un emploi du temps chargé. Que vous soyez en train de laver le linge, de préparer le petit-déjeuner ou un autre un repas ou de donner à votre fils un bain après une longue journée, donner une bonne intention à tout ceci peut faire la différence entre une simple tâche ménagère et un acte d’adoration. Nous devons toujours faire attention à nos intentions. Ramadan est un moment idéal pour réveiller ce genre de pratique.

Classer les responsabilités par ordre de priorité

Une fois le problème de l’intention réglé, nous pouvons faire quelques changements dans nos emplois du temps quotidiens afin de mieux apprécier les bienfaits de ce mois. Occupées, par leurs taches quotidiennes, les mamans doivent établir des priorités pour ce mois afin de déterminer quelles activités leur seront le plus bénéfiques. Le temps nous est limité et il est donc impossible d’accomplir tout ce dont nous avons envie d’accomplir, d'où la nécessité d'établir des priorités et de créer une liste.
 
Il y a peu de nos tâches ou de nos responsabilités quotidiennes que nous pouvons reporter au cours de Ramadan. En éliminant quelque chose de notre calendrier (temporairement), nous pouvons prendre le temps pour d'autres activités et pratiques qui seront plus bénéfiques pour nous.

Au cours de Ramadan, il est recommandé d’être encore plus assidu aux prières en commun à la mosquée, de lire le Noble Coran avec plus d’intensité, de faire plus de dhikr (rappel d'Allah) et plus d’invocations. Si la mosquée a besoin d’être nettoyer, peut-être pouvez vous le faire. Rappelez-vous qu'aucun acte n’est négligeable et qu’il n’y a que peu de meilleur moment pour gagner une aussi grande récompense que durant le mois de Ramadan.

Les femmes ont énormément de possibilité de troquer une activité par une autre. Nourrissez votre âme plutôt que votre corps à la rupture du jeûne : la coutumière pause de déjeuner est le moment idéal pour sortir du bureau et concentrer votre énergie sur autre chose que votre travail. Si votre break est assez long, vous pouvez aller à la mosquée pour quelques minutes de retraite spirituelle. S’il n'est pas assez long, passer du temps avec un i-Pod ou un autre appareil à votre bureau pour écouter du Coran, une conférence ou un cours.
 
Faites quelques dhikr pendant votre dîner

Beaucoup de femmes pensent que la cuisine est l’un des aspects les plus importants de ce mois. Cela ne devrait pas être ainsi, mais les Iftaars de plus en plus élaborés ne sont, dans certaines cultures, que de délicieux préludes à un diner encore plus complexe. Les femmes musulmanes doivent faire des efforts pour éviter de tomber dans ce piège.
 
Ramadan n'est pas uniquement le mois de la gastronomie. Il s'agit d'apprécier ce que nous avons et d’avoir conscience de la chance de l’avoir car beaucoup d'autres ne l'ont pas. Par conséquent, cuisiner des repas astronomiques à nos amis et à nos famille n'est pas la meilleure façon d'observer les bienfaits de ce mois sacré. Peut-être pouvons-nous cuisiner plus simplement et distribuer une partie de la nourriture à la mosquée pour l’Iftaar.
 
Plutôt que de chanter ou de discuter pendant que vous cuisinez, essayez de faire dhikr. Prononcer les noms d’Allah et L’invoquer est l’une des façons les plus faciles, même pour les plus occupées des mamans, de tirer le meilleur de son temps durant le mois de Ramadan. Tout en remuant le plat, pourquoi ne pas le dire : ‘’Soubhana Allah’’, en dressant la table : ‘’Alhamdouli Allah". Une fois que vous vous serez habitués à ceci, vous verrez combien il est facile de faire du dhikr en tout lieu et en tout temps.
 
 Invoquer Allah pendant que les enfants dorment
Si votre mari est absent car il est à la mosquée pour y effectuer les prières de Taraaweeh et que vos enfants sont trop jeunes pour l’accompagner, mettez les au lit et prier vous aussi. Remplir vos obligations vis-à-vis des membres de votre famille ne signifie pas que vous avez rempli toutes celles envers Allah.
Si vous avez besoin de vous coucher tôt, priez donc plus tard dans la nuit juste avant la prière du fajr. Vous pouvez effectuer de deux Rak'ahs simplement jusqu’à onze si vous vous en sentez la forme.
 
 Ramadan est une occasion à ne pas rater  

Une autre façon de faire en sorte que les mamans puissent nourrir leurs âmes dans ce mois béni n'est pas en recherchant les possibilités de le faire mais en les créant. En d'autres termes, nous pouvons prendre la décision de faire quelque chose puis le faire.
Par exemple, si vous savez que vous savez que votre temps libre est au moment de la prière de Dhohor, les enfants étant à l'école, vous devez donc profiter de ce moment pour multiplier les actes d’adoration. Bien sûr, les prières de Taraaweeh sont bénéfiques, mais si vous ne pouvez pas les faire alors cherchez à faire autre chose.

Évitez de penser que si vous n’avez pas accompli les prières nocturnes ou que vous ne vous êtes pas levé assez avant la prière du Fajr pour prier, vous avez raté votre mois. L'objectif de ce mois de Ramadan et de mettre en place des pratiques que l’on va maintenir durant toute l’année. Ceci est vraiment le but.
Si nous allons dans ce sens, nous gagnerons une grande récompense. Nous pouvons intensifier notre pratiquer durant ce mois mais nous devons garder à l'esprit que ce que nous y faisons peut être fait toute l'année. Il est préférable d'éviter de croire que Ramadan est une situation temporaire et que les choses retournent à la normale une fois qu'il est terminé. Développer des habitudes qui sont spirituellement bénéfique et les maintenir au cours de l’année au lieu de les réserver uniquement pour ce mois : voici la résolution que nous devons tous prendre pour ce mois de Ramadan.

Articles en relation