Verser la Zakât à la place de sa fille mariée avec un homme pauvre ?
Fatwa No: 100037

Question

J'ai une fille vivant avec son époux dans un domicile à part et ils sont pauvres. Est-il obligatoire de verser la Zakât à leur place ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

Si vous demandez s'il est permis de verser la Zakât de fin du jeûne de Ramadan à la placede votre fille, cela est un devoir de son époux s'il possède un surplus après avoir comblé ses besoins et ceux de sa famille le jour et la veille de la fête. Ainsi, il verse la Zakât pour lui et pour sa famille s'il a un surplus ; sinon, il ne verse que ce qu’il peut, étant donné le sens général du verset où Allah, le Très Haut, dit (sens du verset) : «Craignez donc Allah autant que vous le pouvez ! »  (Coran 64/16)

 

Mais si vous nous interrogez à propos de la Zakât sur les biens, elle n'est obligatoire que pour celui qui possède le niveau minimum (Nisâb), équivalant à 85 grammes, et si une année lunaire s'’est écoulée depuis sa possession.

 

Il est à noter que si le mari de votre fille est pauvre, vous avez le droit de lui verser aussi bien la Zakât de fin du jeûne que la Zakât sur les biens.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation