Heure de la rupture du jeûne dans les zones montagneuses
Fatwa No: 107493

Question

Comment les habitants des zones montagneuses jeûnent-ils et accomplissent-ils la Salât ? Quelle est la Fatwa d'Ibn Bâz en la matière ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

Si vous désignez par zones montagneuses les régions où les montagnes sont nombreuses, et où les habitants vivent suffisamment haut pour voir le coucher du soleil, la sentence dans ce cas est évidente. Or, si les gens vivent dans des zones de faible hauteur d’où ils ne peuvent pas voir le coucher du soleil, ils déduisent les horaires de la Salât al-Maghreb et de la rupture du jeûne, de l'obscurité qui apparaît à l'orient et de la disparition des rayons du soleil des murs et des sommets des montagnes.

 

Dans son ouvrage intitulé al-Madjmû’, al-Nawawi a dit : «Il n'y a pas de divergence sur le fait que la Salât al-Maghrib commence dès le coucher du soleil. Cette opinion est rapportée par Ibn al-Mundhir et d'innombrables oulémas. Les adeptes de notre ecole juridique ont dit : 'Ce qui est considéré est la disparition totale du disque solaire, et cela est bien évident dans le désert'. Abou Hâmed et les partisans de la même opinion ont dit : On ne tient pas compte des derniers rayons après le coucher complet du soleil, et on entre dans son temps de la prière et de la rupture du jeûne malgré leur présence. Toutefois, dans les régions urbaines et au sommet des montagnes, le critère est de ne voir aucun rayon de soleil sur les murs et les sommets des montagnes, et de voir l'obscurité venir de l'orient».

 

En outre, al-Hattâb a souligné dans l'ouvrage intitulé al-Djalîl al Mâlikî : «Ibn Bachîr a dit : 'Le temps de la Salât al-Maghreb commence dès que le disque solaire disparaît derrière un endroit où il n'y a pas de montagne. Lorsque le soleil se couche derrière les montagnes, l'on regarde vers l'orient : si l'obscurité apparaît, cela est la preuve de la disparition du soleil».

 

Nous ne connaissons aucune fatwa du Cheikh Ibn Bâz à ce sujet.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation