Ce que dit le droit musulman du paiement de la Zakat al-Fitr en faveur de la prédication
Fatwa No: 26942

Question

Est-il permis de verser la zakat de fin du jeûne de Ramadan, zakat al-Fitr, en faveur de la prédication ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

Les bénéficiaires de la zakat de fin du jeûne de Ramadan sont ceux cités dans la Sourate al-Tawba concernant les bénéficiaires de la zakat en général (sens du verset) :

 

« Les aumônes sont destinées aux pauvres, aux nécessiteux, à ceux qui sont chargés de recueillir ces dons et de les répartir, à ceux dont les cœurs sont à gagner, au rachat des captifs, aux endettés insolvables, à ceux qui se consacrent à la cause d'Allah et aux voyageurs démunis. C’est là un arrêt d'Allah, et Allah est Omniscient et Sage. » (Coran : 9/60)

 

Les bénéficiaires qui ont la priorité sur les autres sont les pauvres et les nécessiteux. Dans ce sens, Ibn `Abbâs, qu'Allah soit satisfait de lui et de son père, a dit :

 

« Le Messager d’Allah () a prescrit la zakat al-Fitr pour expier les bavardages et les obscénités proférées par le jeûneur, ainsi que pour nourrir les pauvres. Quiconque s'en acquitte avant la prière de l'Aïd verra sa zakat acceptée. Sinon, elle sera considérée comme une simple aumône. » (Abû Dâwûd, Ibn Mâdjah et al-Dâraqutni)

 

Ainsi, la prédication ne fait pas partie des bénéficiaires légitimes de la zakat; il ne convient pas de la considérer comme étant une part de la zakat versée « pour la cause d'Allah », car cette expression désigne spécifiquement le Djihâd selon l’opinion correcte. Partant, il n'est pas permis de destiner la zakat à la prédication.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation