Maladie au cours du jeûne expiatoire d’un nombre précis de jours consécutifs
Fatwa No: 334117

Question

Salam, que faire si quelqu'un tombe malade pendant les deux mois de jeûne pour l'expiation (al kafâra).

Réponse

Louange a Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que usr sa famille et ses compagnons :

Si une personne redevable du jeûne d’un nombre précis de jours consécutifs en guise rachat (Kaffara) ne peut pas maintenir la continuité de son jeûne à cause d’une maladie elle peut rompre son jeûne et doit le reprendre après cessation de la cause où elle l'a interrompu et compléter le nombre de jours qu'il lui reste à jeûner.
En effet, les oulémas malikites stipulent que si une personne doit effectuer un jeûne de plusieurs jours consécutifs ne peut pas maintenir la continuité de son jeûne (et l'interrompt) pour une raison légalement valable (règles, lochies, maladie), elle n'est pas tenue de recommencer à zéro le jeûne consécutif requis (les jours de jeûne déjà accomplis) après cessation de la cause d'interruption. Elle devra plutôt reprendre son jeûne où elle l'a interrompu, et compléter les jours qu'il lui reste à jeûner. Il est mentionné dans le livre Tâj al Iklîl Charh Mukhtasar Kalîl : « la rupture du jeûne consécutifs pour une raison légalement valable (maladie, menstrues, etc.) n’entraine pas sa discontinuité mais il est obligatoire après cessation de la cause d’interruption de reprendre le jeûne et de compléter le nombre de jours restant sans interruption.»

Et Allah sait mieux

Fatwas en relation